Dans cet internat, quatre clans d'élèves hors normes s'affrontent à mort... Choisis ton camp et bas-toi !
 

Partagez | 
 

 RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nya Shane

avatarMessages : 34
The dead's money : 10097
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 20

MessageSujet: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Lun 29 Oct - 13:07

Ils étaient cinq. Quatre à dormir debout en costume de monstre, encore soumis à un gigantesque pouvoir d'attraction. Un pouvoir qui les avait apportés jusqu'ici en leur faisant perdre reconnaissance en cours de route - ou bien avant. Un pouvoir qui allait les guider pendant encore quelques heures, jusqu'à ce que j'en décide autrement. Car c'était à mon pouvoir qu'ils étaient tous soumis.
J'espérais sincèrement qu'ils allaient se réveiller bientôt. Car la pleine lune me faisait un drôle d'effet. Pire que d'habitude, étant donné que c'était Halloween, ou Samain. Oui, car Samain était une fête qui expliquait un peu plus pourquoi j'étais dans cet état de… presque folie. Oui, c'était comme ça qu'on pouvait qualifier mon état. J'avais beaucoup de mal à contenir mon énergie, qui était phénoménale. Et du coup, je sentais que, par mini-cycle de cinq à dix minutes, je risquais de perdre le fil. Et de sombrer dans une folie qui durerait quelques jours si je n'arrivais pas à la retenir.
Je savais pertinemment ce qu'il se passerait si jamais je décidais de péter un câble. J'espérais donc que ces cinq là n'allaient pas se réveiller de mauvaise humeur et de remarquer la puissance qui émanait de moi et mon tempérament froid. Oui, car ce matin, en me levant, je m'étais transformée en iceberg, alors que hier soir j'étais tout le contraire. Je sais exactement pourquoi j'ai amené tout ces gens là, ainsi qu'un autre groupe, ici : Pour m'amuser.
Parmi eux, il y avait mon coloc', Elefseus. Les autres, je les connaissais à peine : une jeune fille qui se faisait appeler Soul, une autre Lily, et puis Kira, cette folle qui avait attaquée sans grande raison apparente une autre jeune fille, Kyana, elle-même présente, dans la salle de combat. C'était tous des solitaires ou ex-solitaires (dans le cas de la fille aux cheveux verts). Cette dernière, d'ailleurs, qui était déjà réveillée depuis un bon bout de temps - la seule à l'être. Je la soupçonnais de ne pas être sensible à l'attraction lunaire et d'avoir suivie quelqu'un pour venir jusqu'à ici. Et puis, c'était la seule avec moi à ne pas s'être déguisée, alors que je l'avais ordonné via ma manipulation. Là, maintenant, elle était adossée à un arbre, un peu plus loin, à regarder les trois autres personnes qui allaient se réveiller d'un moment à l'autre.
Je leur dirais simplement bonjour. Je n'attendrais pas de réponse. Je n'attendrais même pas qu'ils réagissent. Nan, dès qu'ils seraient tous partis, je m'éclipserais discrètement. Pouf. A plus. Évaporée.
Devant moi s'étendait le labyrinthe. Un vrai petit bijou. J'étais à la seconde entrée disponible, et je savais parfaitement où aller pour ne pas mourir. Mais j'allais laisser passer les autres devant. Histoire qu'ils souffrent un peu. Après l'effort, le réconfort, de toute façon. Ils seront bien récompensés.
J'étais impatiente de commencer. Mes yeux rouges brillaient d'un éclat mauvais cette nuit là. Je ne voulais pas que le sang coule. Juste m'amuser. Et j'étais impatiente que ça commence.
*Vite… vite… vite… Réveillez-vous donc, les gens… Que la fête commence enfin…*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Butterfly" W.R. Vinkel

avatarMessages : 19
The dead's money : 10255
Date d'inscription : 13/09/2012
Age : 25

Votre pensionnaire...
Groupe: Naught
Puissance:
50/100  (50/100)
Pouvoirs: Matérialisation (matérialise des objets à taille limitée, qu'elle peut saisir de ses mains), téléportation (moyennant connaissance de la destination), proprioception avancée (kinestésie très développée, anticipation et réflexes accrus), métamorphose (particulièrement en papillon mais peut être en n'importe quel animal tant qu'elle le connaît et sait le vivre).

MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Mar 30 Oct - 10:53

Une douce mélodie berçait Welesta. Posée sur un mur, elle écoutait une musique mélancolique. Ce n'était pas à elle, le papillon avait simplement trouvé cet objet sur une table de nuit dans le dortoir. Volé ? Non, subtilisé à vocation d'être rendu. Après tout, la demoiselle n'avait pas été élevée comme ça voyons ! La musique donc, apaisait les connexions du papillon. Elle s'évadait, volait très loin dans ses songes. Rien ne pouvait la perturber. Cette nuit était une nuit spéciale pour le commun des mortels. Halloween... Quelle bêtise ! Mais bon, tant que Wel' n'était pas impliquée dans leurs fêtes ou farces idiotes, tout se passerait bien. Un bruit étrange et perçant attisa cependant la curiosité de la Finlandaise...

La jeune fille se leva et, d'un coup d'un seul, se transforma en un magnifique papillon. Volant jusqu'à la source du bruit - qu'elle ne voulait comprendre que pour attester de sa sécurité - Butterfly fut arrêté sans préavis. Gardant sa forme, elle tomba sur quelqu'un.

Le néant.

Où était-elle ? Que s'était-il passé ? Tous ici devaient se poser les mêmes questions mais peut-être n'auraient-ils jamais leur réponse. Ou peut-être que si. Welesta se réveilla petit à petit. Elle avait mal partout, un papillon, c'était fragile... Elle ne s'arrangeait pas en se métamorphosant en être faibles. Comme si elle ne l'était pas assez... Ou comme si quelque part elle voulait être sûre d'y passer rapidement. Ce n'était pas une idée qui la dérangerait. Tout l'ennuyait tellement... Le jour où elle trouvait quelqu'un qui lui redonnerait le sourire, ce serait là le véritable miracle. Cette fille qu'elle avait rencontrée... Cette... Konami. Welesta lui en voulait, mais la maladresse de personne comme elles pouvaient avoir le potentiel de la rassurer dans son égo et de lui redonner confiance socialement pour se reconstruire tout en sachant et en acceptant le fait que ce serait de courte durée...

Enfin, l'endroit était sombre, elle n'était pas seule et deux personnes étaient debout. L'une était au loin, semblait attendre que quelque chose se passer. L'autre était près d'elle, plutôt impatiente. Plusieurs élèves dormaient, étalés sur le sol, déguisés. A quoi rimait tout ça ? Butterfly ne perdit pas une seconde et s'envola pour sortir de ce lieu qui ne lui inspirait guère confiance. Mais au bout de 4 mètres, quelque chose la piqua. Tentant de forcer le passage vers le ciel, elle finit par se sentir toute engourdie. La faiblesse physique qu'elle ressentait la fit tomber, mais durant sa chute, Welesta reprit sa forme humaine. Que se passait-il ?? Se relevant avec peine, Wel' tentait de matérialiser une épée dans sa main. Rien ne se passait. Elle ne pouvait plus se téléportait, ni se transformer.

- C'est quoi ce délire ?! Qu'est-ce qui se passe ?!

Tout ce cirque allait bien plus loin qu'une simple farce d'Halloween. Non, quelque chose de terrible se faisait ressentir dans l'air et ce n'était pas la tasse de thé de Welesta. Elle n'était pas dans le trip de ces gens, elle n'avait rien demandé ! Il fallait qu'elle retourne à l'internat, tous ces gens allaient le lui payer très cher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémisia Dariès

avatarMessages : 87
The dead's money : 10160
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 21

Votre pensionnaire...
Groupe: Hell
Puissance:
50/100  (50/100)
Pouvoirs: Donne vie aux objets, Contrôle des roses, Double apparence, Contact avec les fantômes et possession, Vie prolongée

MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Mer 31 Oct - 18:39

Je n’aime pas Halloween… Ce n’est pas à cause de toutes ses personnes qui se déguisent et réclame des bonbons loin de là, ça c’était encore assez amusant c’était juste que de mon point de vue c’était un enfer. J’enfouissais ma tête dans mon oreiller en espérant juste trouver le sommeil afin d’ignorer le vacarme des morts… Voilà pourquoi je détestais cette fichue fête, les esprits aussi voulaient être de la partie et donc au lieux d’avoir mes deux morts habituels à mes côtés, ils étaient actuellement une trentaine à se souhaiter un joyeux halloween tout en plaisantant sur leur vie passé ou leur mort. Pendant un moment j’eux l’impression que je m’endormais vraiment même si en règle général le bruit constant des esprits m’e, aurait empêché je sombrais dans mes rêves ou plutôt mes cauchemars.

Lorsque je recouvrais peu à peu les esprits, j’étais au sol sentent la terre humide contre ma joue et mes mains, le reste était couvert par mes vêtements c’était déjà bien ! Vu comment je m’étais endormi comme une masse sans savoir comment j’avais pu quitter ma chambre j’étais déjà soulagé de me savoir habillé. Pas un bruit autour de moi juste des bruits de pas puis des mouvements, il y avait quelqu’un sui semblait s’impatienter ou alors je me faisais des idées. Au final une voix s’éleva pour dire ce que moi-même pensait tout bas mais je n’en connaissais pas encore l’ampleur, je me décidais à peine à ouvrir les yeux pour découvrir que j’étais bel et bien hors du dortoir.

Comment et pourquoi… ça j’aimerais bien le savoir, je me relevais à l’aide de mes bras pour me mettre à genou, me frottant le visage pour enlever la terre qui pouvaient s’être installé sans ma permission, je lui apprendrais à se mettre sur mon visage à cette substance marron, sale. Enfin je n’avais rien sur le visage maintenant par contre je constatais enfin que j’avais des habits assez étrange… Même si c’était pas si horrible ça ressemblait à un simple sweet sauf que la capuche comportait deux cornes, je n’osais même pas vérifier si c’était vraiment sur la capuche ou sur mon crâne. Inconsciemment je sentis dans ma bouche mes canines qui était vraiment plus grande et pointus, un simple faux dentier ou alors cette fête était la plus folle que j’ai connus… Une chose que je voyais, heureusement, c’était mes yeux qui étaient d’un rouge plus vif qu’en temps normal… un démon ?

C’est à ça que je devais ressembler, génial… j’aurais préférer aller visiter l’enfer. Ce qui me rassurait c’était que je n’étais pas le seul à me retrouver dans cette situation à contrario, il y en avait deux qui n’étaient nullement déguisées, l’une d’elle m’était plus que familière puisque c’était ma colocataire, Nya, la seule qui savait que je pouvais parler enfin sous la forme d’Elefeseus. La seconde était une jeune fille aux cheveux d’un verts qui suffisaient amplement à la faire passé pour une sorcière, enfin une ravissante sorcière j’entends. Bref… Je me relevais cette fois-ci complètement en passant une main derrière ma tête, me blessant moi-même avec ses fichus corne en plus… ça commençait mal, très mal !

Je rabaissais ma main en fixant le sang qui commençait à sortir de la petite plaie puis je décidais de l’ignorer, c’était qu’une égratignure après tout, je mis mes mains dans les poches de ma veste et reportais mon attention sur les différentes personnes présents surtout celles qui étaient réveillé, je portais mon attention sur la jeune fille aux cheveux pâle dont la douce voix avait finir par me forcer à me réveiller.

Je ne pouvais rien dire, pas un mot ça mettrait trop de monde dans la confidence, je me contentais d’attendre que les autres se réveillent afin de savoir qu’est ce qu’on était censé faire…

Par contre, même si j’avais pu profiter du silence du côté des esprits ça ne dura pas, voilà qu’il y en avait une dizaine en plus… je ne savais même plus qui était vivant et qui était mort… Bravo ! ça va être pratique.

_________________


Couleurs paroles :
   
Misia
Purple
Elef
Brown
Jean
Red
Hitomi
DeepPink
Mauvais esprit
Black

Spoiler:
 

Les esprits à ses côtés:
 

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Ryugamie

avatarMessages : 10
The dead's money : 10115
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 22
Localisation : Je sais pas où je suis T_T

Votre pensionnaire...
Groupe: Solitaire
Puissance:
0/0  (0/0)
Pouvoirs: Invisibilité / Information instantanée / Bulle

MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Jeu 1 Nov - 14:43

Le vide totale et ce foutu froid ! Lily essayait se réveilla, il faisait aussi sombre qu'avant. Elle ne savait plus trop ce qui c'était passé, mais une chose était sûr. Elle était dehors. Et il y avait une saloperie de froid ! Elle n'ignorait pas que c'était Halloween mais quand même ! C'est pas une raison pour la mettre dans ce froid !

Elle ne se souvenait absolument de rien, juste le fait de se sentir manipulait et de se laissait faire comme à son habitude. La blondinette s'assit en tailleur sur la terre. Elle cligna des yeux pour s'habituer à l'obscurité. Elle observa quelque chose tomber. Elle ne comprit pas ce que c'était jusqu'à ce qu'une voix s'élève de l'endroit où la "chose", ou plutôt la personne était tombée.

- C'est quoi ce délire ?! Qu'est-ce qui se passe ?!

Apparemment c'est une personne. Lily pencha la tête sur le côté, encore un peu dans les vapes. Elle aperçut une fille, aux yeux rouges. Elle se tourna un peu, elle aperçut deux personnes endormies. ça faisait déjà trois personnes. Elle aperçut une autre personne, un garçon il lui semblait, ou plutôt un démon. Enfin il ressemblait beaucoup, il était peut être déguisée. Elle finit par apercevoir une autre personne, ça faisait six si elle s'incluait dans le lot. La dernière était contre un arbre est était nullement déguisée.

Sa main se posa sur quelque chose de moue et doux. Elle baissa les yeux, c'était une espèce de citrouille doudou. Son bracelet métallique avait était remplacé par un simple bout de tissu nouée à sa main. Elle avait un collant à rayures, sauf qu'un avait des rayures horizontales noires et bleu foncés, tandis que l'autre était des la mêmes couleurs sauf que les rayures étaient horizontales. Mais ils arrivaient tout les deux aux trois quarts de ses cuisses et se finissaient par de la dentale en composé de rond séparés en huit. Un short noir. Elle avait un chemisier sans manche, ressemblant à un corset, avec de la dentelles noires, bleues et blanches. Quatre noeud ornés chaque côté du haut. Un noeud rayés de noir et de bleu foncés avec de la dentelle blanche fermait le col. Elle remarqua que ses cheveux avaient étaient teint en orange, puis avait fait un décoloré virant vers le bleu de ses habits à partir des pointes. Il était attachés en deux grandes couettes. Elle retient un hoquet de surprise.

Spoiler:
 

Elle passa se prit le visage entre les mains, c'est vraiment un truc de dingue. Les gens prenaient Halloween au sérieux ici. Elle remarqua qu'une perle bleu était placé sous son oeil gauche. Elle devina qu'elle devait être bleue. Les lentilles d'un rouge sang placé sur ses yeux, fixait le sol. Elle passa sa main sur ses cheveux et sentit quelque chose encore. Elle en débui que c'était un chapeau, par sa forme. Elle sentit de la dentelle, puis un ruban accompagné d'une fleure. Elle comprenait maintenant pourquoi elle avait si froid. Elle plissa les yeux et marmonna.

- ça promet d'être super...

Déjà que le froid la rendait irritable, alors en plus ce trouvait avec plein d'inconnu dans un endroit aussi glauque que celui là. Franchement ! Elle tendit la main en avant, une mini sphère bleue apparut, elle déplaça un peu de terre avec les courants d'air, puis disparut presque immédiatement. Lily esquissa une grimace. Si son pouvoir de bulle ne fonctionner pas ici, c'est sûr elle ne ferrait pas long feu. Elle se releva puis donna un coup de pied dans une pierre qui s'arrêta contre un arbre. Elle tenait la citrouille-doudou d'une main. Ses longs cheveux lui arrivaient jusqu'aux genoux.

Elle observa une issue, ça devait surement être la sortie... Ou l'entré vers quelque chose d'encore plus fou que ce pensionnat en lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Sam 3 Nov - 13:57

Samain. Ce pensionnat. Qu'est ce que je faisais ici déjà ? Ah oui, je devais rendre un jugement. Le jugement, voilà mon métier. Cette fête, Halloween. Depuis ce matin, j'errais dans un pensionnat presque désert, en voyant déambuler des étudiants, qui semblaient sous l'emprise d'une drogue, ou quelque chose comme ça. Cela ne m'avait pas frappé, je n'y avais pas accordé une attention particulière. J'avais continuais mon errance, guidé par ces petites lumières bleues. Je me détachais de ce monde pour aller vagabonder, comme il se devait, en tant que "Passeur" éventuel. La journée passa, sans aucuns évènements particuliers, calmement, lentement. Dans le silence le plus profond. Dans la torpeur la plus totale. La nuit finit par tomber. Avec son lot respectif de surprises. Il me semblait que cette soirée allait être animée. Petit à petit, je sentis que je perdais connaissance. Pourtant je continuais d'errer, tel un fantôme. Cette impression de flottement ne dura pas longtemps. Lorsque je repris mes esprits, je venais d'arriver devant un petit groupe de personnes, qui semblaient abasourdies. Toutes costumées, elles se parlaient, inquiètes, surprises, et distantes. D'une main, je replaçais convenablement mon haut de forme noir. Pour une soirée, j'étais Mad Hatter, le Chapelier fou. Bien que de tous, j'étais le plus sensé, je me prêtais néanmoins au jeu d'Halloween. Une sorte d'évasion nouvelle. D'ordinaire, je célébrais cette fête avec mon frère ainé, qui était retourné à l'Ordre. Le masque argenté sur mon visage empêchait quiconque de le voir, et le noeud blanc autour de mon cou, ne fait qu'amplifier l'atmosphère mystérieuse qui m'entourait. Non, je n''appartenais pas vraiment à ce monde. Dans cet accoutrement, j'incarnais tout de même le jugement. Il n'avait pas de visage; et devait être impartial. Ainsi, j'étais toujours dans mon rôle.

Finalement, je me présentais à ce petit groupe, qui m'était inconnu, bien que je remarquais la lueur sadique qui brillait dans les yeux d'une fillette aux cheveux rouges. Je pris le temps de bien détailler mes "compagnons". Nous nous trouvions en face de l'une des entrées du labyrinthe. Cela s'annonçait être relativement difficile. D'une voix neutre, je finis par annoncer :

Bonsoir. Enchanté de vous rencontrer, mon nom est Ceres.

Je semblais être le seul, à ne pas être paniqué par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
"Butterfly" W.R. Vinkel

avatarMessages : 19
The dead's money : 10255
Date d'inscription : 13/09/2012
Age : 25

Votre pensionnaire...
Groupe: Naught
Puissance:
50/100  (50/100)
Pouvoirs: Matérialisation (matérialise des objets à taille limitée, qu'elle peut saisir de ses mains), téléportation (moyennant connaissance de la destination), proprioception avancée (kinestésie très développée, anticipation et réflexes accrus), métamorphose (particulièrement en papillon mais peut être en n'importe quel animal tant qu'elle le connaît et sait le vivre).

MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Sam 3 Nov - 20:28

- Ça promet d'être super...

Une autre fille s'était levée. A quoi rimaient tous ces déguisements ? Conviée à une fête qu'elle ne désirait aucunement, Welesta devenait rouge de colère. Enfin, ce serait la couleur de son visage si elle avait assez de protéines dans le corps... C'est qu'elle n'arrangeait pas les choses la demoiselle ! Une santé bien plus que bancale, c'était handicapant quand on avait à ajouter cela l'énergie qu'il fallait pour user de ses dons ainsi que pour s'affirmer dans ce monde plutôt... remuant. Elle n'avait rien à faire ici ! Elle n'était même pas déguisée... comme quoi Butterfly n'était vraiment pas conviée à cette petite sauterie aux allures de torture.

- Bonsoir. Enchanté de vous rencontrer, mon nom est Ceres, prodigua une voix masculine.

Quelle belle jambe cela faisait à l'assemblée ! Sincèrement, Wel' en avait que faire de qui étaient ces énergumènes, si elle découvrait qui l'avait embarquée dans cette mascarade, elle le tuerait de sang froid. C'était totalement immoral ! Oui, elle en faisait tout un tas de cette histoire, mais Halloween n'était vraiment pas une fête qu'elle célébrait et encore moins avec des gens de cette espèce. Certes, elle aussi faisait partie de cet internat et elle aussi elle avait des dons, mais ça n'avait aucun rapport avec eux. C'était bien prétentieux de la part d'un papillon, mais cela ne lui posait aucun problème.

La voix du jeune homme était posée. Comme si tout cela était normal. Peut-être était-il un ancien élève et que tout ça n'était que la répétition d'un événement crée par le pensionnat pour divertir ses élèves. Mais Welesta en doutait fortement... Quels adultes responsables mettraient des épines venimeuses au dessus d'un labyrinthe ? Wel' commençait à ne plus sentir son corps. Le seul miracle par lequel la jeune fille tenait encore debout était son don de proprioception. Mais cela usait sur son énergie et ça n'allait pas améliorer les choses...

- Vous m'excuserez mais je crois pas que j'ai été invitée alors bonne soirée les tarés, lança-t-elle froidement.

Prenant sur elle, Welesta commença à marcher vers le chemin de droite avant de se rappeler que dans le Donjon de Naheulbeuk, les aventuriers auraient dû aller tout droit plutôt que de tourner dans tous les sens pour arriver à leur but final. Non pardon, hors sujet total... Elle brisa une branche de façon bien évidente. C'était un labyrinthe, il fallait se tracer un plan dans sa tête. Ce n'était pas compliqué pour elle. A peine ayant assez de force pour respirer, Welesta s'efforça tout de même d'entamer une route vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémisia Dariès

avatarMessages : 87
The dead's money : 10160
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 21

Votre pensionnaire...
Groupe: Hell
Puissance:
50/100  (50/100)
Pouvoirs: Donne vie aux objets, Contrôle des roses, Double apparence, Contact avec les fantômes et possession, Vie prolongée

MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Dim 4 Nov - 11:15

Encore une chance que je veuille passer pour un muet puisque même en me concentrant je n’entendais rien à ce qu’ils disaient même lorsque le jeune homme aux cheveux blanc prit la parole puis sûrement certaines jeunes filles. Je les voyais bouger leurs lèvres sans pour autant comprendre un mot des diverses conversations et pour une fois ce n’était pas à cause de moi et de ma difficultés à comprendre les autres langues. En réalité, le nombre d’esprits présent s’était amplifier, ce n’était forcément énorme non plus…. Juste entre 20 et 30 revenants qui jacassaient, criaient, chantaient, … enfin tout ce qu’il était possible de faire pour faire du bruit donc imaginer 30 revenants faisait du bruit en plus des quelques vivants de cette assemblée… n’importe qui aurait eu un mal de crâne pas possible. C’est l’état dans lequel j’étais, à deux doigts de tout explosé…

Puisque je n’entendais pas le suivant, je me décidais de moi-même à m’avancer de l’entrée de ce qu’on pourrait considérer comme un labyrinthe végétale, c’était même sûr que ce soit ça. Alors là… c’était le paradis, les esprits s’étaient tus, murmurant juste entre eux qu’ils ne voulaient absolument pas allez dans ce lieu, trop dangereux ? Mais qu’est-ce qu’ils entendaient par là. Bref… au moins maintenant j’entendais d’avantage les vivants enfin si seulement je savais qui l’étaient parmi tout ce monde. Aucun moyen d’adresse la parole à qui que ce soit sans briser mon propre secret. Quelle idée j’avais eu aussi, enfin ça valait mieux que de dire des idioties.

Un esprit… un seul revenant s’était glissé derrière moi sans ressentir la moindre réticence à suivre le chemin du labyrinthe, le même mort qui avait gardé ses yeux braqués sur la demoiselle papillon du début. La seule vivante qui avait commencé à s’aventurer dans le labyrinthe… Pourtant je le savais que les esprits puissants étaient dangereux pour moi, ils pouvaient facilement prendre possession de mon corps et en règle général ce n’était pas pour jouer aux cartes… Je sentis ce vent glacial derrière moi qui finit par parcourir tout mon corps, la froideur de la mort elle-même avait baissé ma température corporelle au point que j’en devenais plus pâle puis mon cœur finit par s’arrêter complètement, je n’étais plus que le pantin des désirs d’un vulgaire revenant dont je ne connaissais ni le nom ni l’apparence, étant donnée qu’il s’était sagement caché depuis le début.

*******

Je reculais en fixant les vivants qui ne semblaient pas encore décidé à suivre l’inévitable, jusqu’à que je disparaisse de leur vue, je n’avais plus qu’à suivre la jeune fille papillon dont les cheveux aussi clair que la lune était facilement repérable. D’un pas plus rapide j’arrivais derrière elle, lui attrapant le poignet pour finalement la pousser violemment au sol. Chaque geste que je faisais ne m’appartenait plus mais j’assistais impuissant à ce qui risquais d’être un très mauvais moment pour la demoiselle.

La pauvre, elle était au sol alors qu’il appuya mon genou brusquement sur son estomac puis ma main se posa sur sa gorge, exerçant une pression de plus en plus importante. Je me relevais finalement en la soulevant également par la gorge, je sentis mes lèvres s’étirer en un sourire qui se transformait en rire… Démoniaque, quel revenant avait pris possession de ma personne, un monstre ? Je me souvenais encore du même scénario il y a quelques années sauf que ce n’était qu’une personne qui se faisait torturer mais trois et qu’ils ont tous succombés à leurs blessures… Il ne fallait pas que ça arrive ici ! C’était plus facile à dire qu’à faire… cet esprit était puissant.

« Bonsoir petit papillon ! » dit-il avec ma voix mais surtout sans lâcher la gorge de la jeune fille.



_________________


Couleurs paroles :
   
Misia
Purple
Elef
Brown
Jean
Red
Hitomi
DeepPink
Mauvais esprit
Black

Spoiler:
 

Les esprits à ses côtés:
 

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassie Elder

avatarMessages : 21
The dead's money : 9999
Date d'inscription : 03/11/2012

Votre pensionnaire...
Groupe: Hell
Puissance:
0/0  (0/0)
Pouvoirs: Shield of Suffering / Exchange of Suffering

MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Mar 6 Nov - 10:25

    Aujourd’hui, c’était Halloween ! Et pourtant… je ne m’étais pas déguisée. Non, je ne fêtais pas Halloween cette année. C’était inhabituel de ma part, mais aujourd’hui, je n’étais pas d’humeur à jouer la sorcière et à récolter tous pleins de bonbons. Enfin… je me voyais mal frapper à la porte des dortoirs des élèves et leur sortir « Des bonbons ou une farce ! »… Au lieu de quoi, je m’étais isolée dans un coin calme de l’internat, emportant avec moi ma guitare. Maintenant, j’étais assise en tailleur sur un banc, et jouais This is Halloween. Ce morceau n’était pas très simple à faire, mais je ne m’en sortais pas trop mal.
    Puis, soudainement, j’arrêtais de jouer. Je n’avais plus envie de faire la guitare pour aujourd’hui… Bizarre. D’habitude, j’étais capable de jouer des heures sans m’en rendre compte, alors que là j’avais entamé mon morceau il y avait à peine une minute de cela. Bah, tant pis. Et puis, je ne me sentais pas très bien aujourd’hui… Il fallait que j’aille dormir. Oui, c’était ça. Une bonne nuit de sommeil, et je serais de nouveau sur pied demain !
    Je m’évanouis.

    J’ouvrai d’abord un œil, puis deux. Je me levais, lentement, pour finir assise. J’étais encore trop sonnée pour parvenir à me mettre debout. Je me frottais l’arrière de la tête, tout en observant cet étrange décor autour de moi. Il y avait des plantes partout, formant ainsi de grandes haies, et des…gens ? En fait, j’hésitais à les prendre pour des démons et des sorcières ou simplement pour des humains en voyant leur déguisement parfois un peu trop réaliste à mon goût.
    Puis je remarquais la manière dont j’étais habillée. C’était totalement différent des habits que j’avais choisis ce matin… La tenue entière était d’un rose assez clair avec les contours des vêtements d’un mauve très foncé, presque noir. Le déguisement était fait avec un haut très…petit ? Il cachait à peine ma poitrine, et encore. Quant aux manches, elles étaient faites de sorte que mes épaules soient dénudées. Elles étaient, à mon grand soulagement, très longues. Je portais également un genre de jupe à froufrous devenant de plus en plus longue sur la partie gauche de ce bas. Je fus ravie de sentir un short sous ce bas trop court à mon goût. Des collants mauves foncés recouvraient mes jambes jusqu’au genoux, et des ballerines rouges étaient chaussées à mes pieds. Mes cheveux, habituellement détachés, étaient maintenant ramenés en deux couettes sur le haut du crâne à l’aide de rubans bordeaux. Pour finir, je remarquais l’existence d’une paire d’aile de démon sur mon dos, et d’une queue avec le bout en pique. Ces deux derniers éléments semblaient un peu trop réels à mon goût… Je préférais ne pas vérifier s’ils étaient des vrais ou si je pouvais les bouger, en fait.
    En somme, j’étais devenue un petit diablotin.

    J’aurais très bien pu hurler et m’affoler, courir dans tous les sens en criant que c’était la fin du monde, qu’on allait tous passer la fin de nos jours ici, mais j’étais trop chamboulée pour faire quoi que ce soit pour le moment. Qu’est-ce qu’il se passait au juste… ?

    « Bonsoir petit papillon ! »

    Je détachais mon regard de ma tenue actuelle pour reporter mon attention sur celui qui venait de parler. Surprise quand je découvris que celui-ci, habillé en démon, était à califourchon au dessus d’une jeune fille nullement déguisée et aux cheveux étrangement blancs. Je remarquais alors que cette dernière semblait suffoquer, et pour cause ; le jeune homme était en train de l’étrangler. Oui, il l’étranglait. Je n’en croyais pas mes yeux.
    D’un geste instinctif, je commençais à courir vers eux, dans l’intention de stopper cette…hum… bagarre ? Bref, je voulais intervenir pour que ce démon puisse lâcher la gorge de l’inconnue. Sauf que, petit détail auquel je n’avais pas fait attention. Ma queue de diablotin. Elle était en train de s’enrouler autour de ma jambe, me faisant ainsi perdre l’équilibre. Je me sentis tomber, et, franchement, pas de la manière la plus élégante qui soit…
    BOUM !

    Aïe… je n’avais pas vraiment eu le temps de me réceptionner ou d’amortir ma chute, bien que je trouvais actuellement le sol très confortable… Euh… confortable ? J’avais bien pensé confortable ? Depuis quand la terre était confortable ? Je me redressais rapidement, en me rendant compte que j’étais en fait tombée sur le garçon qui étranglait il y avait à peine une seconde la fille albinos. Mince… Tout en me maudissant pour ma maladresse, je me remis debout et m’inclinais à moitié devant les deux adolescents.

    « D-désolée ! Je l’ai pas fait exprès de tomber sur vous…enfin, vous le saviez déjà mais… je suis désolée ! »

    Comme excuse, on aurait pu faire mieux. Mais j’avais un peu de mal à garder mon calme en ce moment même. Non seulement je ne comprenais pas ce qui se passait, mais en plus de ça, je me retrouvais dans une situation quelque peu gênante… ça promettait pour la suite des évènements à venir…

_________________

Vous étiez ma vie comme la nuit et le jour
Vous deux, nouez, filiez ma parfaite famille
Un matin ils m'ont condamnée à partir
Je vous laisse, adieu


Cassie pendant l'évent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Ryugamie

avatarMessages : 10
The dead's money : 10115
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 22
Localisation : Je sais pas où je suis T_T

Votre pensionnaire...
Groupe: Solitaire
Puissance:
0/0  (0/0)
Pouvoirs: Invisibilité / Information instantanée / Bulle

MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Mar 6 Nov - 14:21

Lily soupira en se prenant la tête dans sa main libre. Si elle récapituler bien. Dans cette étrange soirée, il y avait : un démon, une personne qui ce faisait étrangler par le démon et qui avait les cheveux blanc et qui venait de tous les traités de "tarés" ce qui est effectivement le cas, et que le démon avait appelé "papillon" enfin "petit papillon". Une diablotinne maladroite et un chapelier fou qui se prénommé Ceres...

La jeune fille s'assit au sol en attendant que tout ça se calme de lui même. Elle avait envisagé deux possibilités, que le démon sur qui la diablotinne est tombé essaye de l'étrangler à son tour, et qu'il réussisse. Ou qu'il l'ignore et continue ce qu'il était en train de faire. Quelque soit la suite, elle n'avait absolument aucune envie de ce mêler de leur affaire. Elle avait toujours la citrouille-doudou dans la main. Cette citrouille, semblait rire... Celui qui a fait ça doit être franchement étrange, pour faire une citrouille qui rigole. Elle esquiva quand même un sourire amusée, stupide mais drôle.

Lily réessaya d'invoquer la bulle. Cette fois-ci elle réussit. La bulle était sur le sol, entourant une pierre. Mais au mieux de la lueur bleuté rassurante qu'il y avait d'habitude, cette lueur était orange. Plutôt dans le genre orange effrayant que rassurant. Elle n'osait pas imaginée si le périmètre était plus grand. Elle déteste vraiment Halloween. En plus ça, il continue de faire froid. Mais... Cette fille ? Celle aux yeux rouges qu'elle avait vu au début. Celle avec cet éclat mauvais dans les yeux.

La blondinette - ou plutôt, la rouquine bleuté - se releva et pointa de la citrouille - oui oui de la citrouille - rieuse qu'elle avait dans la main la fille aux yeux rouges.

- C'est toi qui es à l'origine de ça ?

Directe, elle n'avait pas envie de traîner sur les présentations ou autre chose. Donc à moins qu'elle ne se soit réveillée en première et qu'elle faisait partie d'une de "ces maisons à sadiques" il n'y a pas de raison pour avoir un éclat pareil dans les yeux... D'ailleurs, Lily espérait qu'il n'aurait pas des gens faisant parti de "ces maisons à sadiques" ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul's Mower

avatarMessages : 102
The dead's money : 10430
Date d'inscription : 25/08/2012
Localisation : Partout !

MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   Mer 7 Nov - 17:23

Ce matin, en me réveillant je me suis dit : Aujourd'hui est un grand jour pour l'histoire de l'Humanité ! Et oui ! Halloween !!!!!!!!! (Ou Samain comme vous voulez !)
Et qui dit Halloween dit BONBONS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Vous l'aurez comprit tout ce qui concerne mon estomac est bénit... Encore plus si c'est du sucré ! Miam miam me suis-je donc dit à mon réveil ! Sauf que voilà ! Cette école est remplit de dégonflés incapables d'avouer qu'ils meurent d'envie de fêter Halloween !
Du coup je me suis retrouvée toute seule comme une courge à toquer aux portes en criant : "bonbons ou farces !"... Et autant l'avouer : ma quête ne fut pas très fructueuse !

Vous rendez-vous compte qu'il y a des impolis qui n'ouvraient même pas leurs portes !!!! Si, si je vous assure ! Mais ne vous inquiétez pas je les ai bien puni ! J'ai peinturluré toute leur porte en orange, dessinant des petits fantômes ou citrouilles ! (Sachant que je dessine mal ça leur fera doublement les pieds NA !)
Mais ce ne fut pas le pire : quand certaines personnes polies m'ouvraient ce n'était guère mieux ! Soit on m'envoyait bouler en me riant au nez, soit on me disait que : "désolé mais je n'ai pas de bonbons !" Comment ça pas de bonbon ?!!! Mais c'est Halloween bordel ! On est obligé d'en avoir !!!!!!!

C'est peu être parce que je ne me suis pas assez bien déguisée... A vrai dire je n'avais pas eu le temps de m'acheter de déguisement et je me suis contentée de m'habiller en noir avec un chapeau pointu...

Mais même !!!!! La seule personne qui m'a donné des bonbons (enfin !) c'était... (tenez vous bien) : LE DIRECTEUR !!!!! Mon dieu ! Mais c'est horrible !!!!
Sachez tout de même qu'à la base je n'étais allée le voir que pour me plaindre de l'incompétence de ses employés et professeurs, et pour dénoncer sa dictature qui murait les élèves dans un rôle soit-disant plus adulte...
Quelle ne fut pas ma surprise quand je le vit ouvrir sa porte, un bol entier de bonbons dans les mains, habillé en citrouille géante !!
Le pire je crois c'était son sourire immense de gosse avec les yeux brillant... C'est un adulte bon sang ! Ça devrait être interdit les gamins vieux !!!
Bref il m'a foutu une telle frousse que j'ai failli prendre mes jambes à mon coup !!!

Mais ce fourbe m'a retenu en babillant : "Chouette une petite sorcière !! Tu es toute seule ? Je dois t'avoué que tu es la première qui sonne à ma porte ! Peut être on -t-il peur parce que je suis le directeur ? Si tu les voit dit leur de venir !!!! Aller tiens pour te récompenser !"

Et il m'a fourré 20 bonbons dans les mains et m'a dit au revoir de la mains jusqu'à ce que je disparaisse dans le couloir... UN FOU !!!! NOTRE DIRECTEUR EST UN BARGE !!!!!
Ça m'étonne pas que personne ne fête Halloween ! Ils ont peur que le directeur ne les trouve !!

J'étais choquée, à vie même !!! Un papi pervers (citrouille) dirigeait l'établissement où je vivais !!!!
C'est dans une sorte de béatitude que je suis retournée dans mon dortoir et où j'ai examiné pendant au moins une heure les bonbons que ce vieux m'avait filé... Finalement convaincue, ou plutôt vaincue par l'appel de mon ventre je les ai engloutit en moins de 10 minutes !!!
Vraiment ces petites choses ça tient pas longtemps !
Résignée je suis allée me percher dans un arbre écouter de la musique...
Mais à peine la fin de la première chanson je me suis sentie comme dans une bulle, flottant entre réalité et rêve ! J'ai d'abord pensé que je commençais à partir dans une de mes rêveries mais le monde autour de moi était toujours le même en flou...
A peine ai-je commencé à me méfier que PAF ! Je me suis endormie !!
Enfin je pense que je me suis endormie... Parce qu'à partir de ce moment j'ai un blanc... Et un gros !

Parce que maintenant que je commence à me réveiller je trouve que je suis mal installée... En effet le sol c'est pas très confortable me direz-vous... Le sol ?! QUOI ?!!! Mais qu'est ce que je fait dehors la nuit à moitié à poil ?!
Bon j'exagère : Qu'est ce que je fait dehors la nuit à moitié à poil ?! (Avouez qu'il y a une nette différence !)
Je me lève d'un coup sur mes jambes et je me regarde en détails... C(est quoi ce short bouffant ridicule ? Et ces collants ? On vous a jamais dit que le orange c'était horrible à porter ?!!!! J'ai un noeud dans les cheveux...
J'AI UN NOEUD DANS LES CHEVEUX !!!!! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!
Mais on m'a prise pour barbie ou quoi ????? Ça suffit ! Stop !
Et d'abord... Ça veux dire qu'on m'a déshabillé ça...
QUI A OSÉ FAIRE ÇA ?
Je vais le dépecer vivant moi !!!!!!! En plus il m'a mis des faux sabres (en bois!) dans le dos !!! C'est un comble ! C'est inacceptable ! J'en veux des vrais !!!!!!
OH ! Mais attendez ! J'ai une jarre-citrouille pleine de bonbon !!!!!!!!!!!
Réflexion faite : j'aime la personne qui m'a habillé !! Je l'adore !!!!! Bisous !!!
Immédiatement je me saisit d'une sucette et je commence à la manger... MIAM !

Spoiler:
 


Soudain je remarque que je ne suis pas seule... D'ailleurs avec tout les changements d'humeurs que j'ai eu (qui ont assurément été illustrés de grands mouvements de bras et de petits cris) n'ont certainement pas dut passer inaperçu...
Le rouge me monte aux joues immédiatement et j'essaye de reprendre contenance du mieux que je peux en scrutant la scène qui se présente à moi...

Quatre guignols déguisés (en me contant), une fille qui à l'air méchante, un mec avec un masque (il a l'air louche celui-là), une albinos et ... LA VERTE !! Celle qui m'avait lâchement abandonné dans les souterrains ! (bon je l'avait écrasé mais c'est pas une raison !).
Bref tout un joli monde amassé devant des arbres... Qu'est ce qu'on fait devant des haies ?!
Réflexion faite on est dans un labyrinthe (je viens de me rendre compte qu'on est cerné par les arbres... horrible ! La nature se révolte !!! Je tiens à dire pour ma défense que je n'ai jamais gaspillé de feuille !! Juré !).

BONNNN ! Bah c'est cool tout ça ! Aller je me présente :

- Salut ! Moi c'est Soul !

Ça aurait put être mieux ma voix parait fluette... Attendez voir... J'ai une voix fluette en fait... Génial !
Bref ! Au moins pour continuer Halloween j'ai des atouts en plus par rapport à cet après midi ! :
1- J'ai un vrai costume !!
2-Y a des gens qui font la fête avec moi ! Une vrai équipe ! (herm)
3- J'AI DES BONBONS !!

De plus j'ai l'intime conviction que le proviseur est derrière tout ça parce qu'il était déçut du manque d'engouement de ces élèves !! A mort le papi citrouille !!!!
Revigoré par cette bouffée de volonté, je m'approche des différents chemins possibles et ... je fais la ploum ! Ouais ! Tombant sur le chemin de droite je le montre du doigt aux autres...

Aller c'est parti ! En avant l'aventure !!

_________________



Qui comprend l'Humanité recherche la Solitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...   

Revenir en haut Aller en bas
 

RP groupe B - Amusons-nous, amusons-nous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Où nous situons-nous ?
» Nous recrutons actuellement.
» Dans un mois, dans un an...comment souffrirons-nous ?
» «Nous ne nous souvenons pas des jours, nous nous souvenons des moments» (scénario - Andreas L. Swan)
» Nous deux, nous trois... cette nuit me détruira.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
School of the Clans : Densetsu-Tekina Senso :: Archives :: Rp abandonnés :: Labyrinthe - 1ère partie de la soirée de Samain-