Dans cet internat, quatre clans d'élèves hors normes s'affrontent à mort... Choisis ton camp et bas-toi !
 

Partagez | 
 

 RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inno' Festinius Nero
Serial Killer
avatarMessages : 79
The dead's money : 11349
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 23

Votre pensionnaire...
Groupe: Solitaire
Puissance:
0/100  (0/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   Lun 29 Oct - 17:54

Qu’est-ce que je faisais ici, moi? Non mais c'est vrai, il y a trois heures, j'étais encore en train de fracasser la tête d'un groupe de Hell qui avait décidé de venir me parler alors que j'avais mieux à faire en regardant le sol. Et puis, là, maintenant, je me retrouvais devant une fichue barrière végétale... La faute à qui, je vous le demande? Moi, je le sais très bien, pas vrai, moi? *Hého, Moi! Sors de là, ça ne va pas se passer comme ça!* Non mais vraiment, si on ne pouvais pas se faire confiance à soi-même, qu'est-ce que ce monde pourri était devenu, hein? *C'est pas moi! C'est pas moi!* Non mais qu'est-ce qu'il voulais me faire avaler, lui... Je savais bien que c'était moi: j'avais fat la même chose juste après ma mort, je ne pouvais donc as être dupe! Me relevant, je balançais, à ma propre intention, un:

"-*Censuré*"

Me relevant, ma main touche ma poitrine, au niveau du cœur et rentra dedans... Attends... Rentré dedans? C'était quoi ce trou? Pourquoi est-ce que j'avais un gros trou béant dans ma poitrine, moi? Penchant mon regard sur ma main ensanglanté et sur le T-shirt blanc que je portais, je jetais celui-ci ailleurs, observant plus attentivement la zone endommagée...
Oh bon dieu... Non mais qu'est-ce qu'il m'était passé par la tête quand j'avais arraché ce cœur de ma poitrine, hein? Et pourquoi est-ce que ces fichues trips pendouillaient? Non mais franchement... *Répond!* Et la réponse, vînt, implacable... *J'ai juste suivi ces autres gens, tout en les imitant en me déguisant! Zombie, ça te va, Nero?*

Autres gens? Comment ça, d'autres gens? Maintenant que je regardais autour de moi, j’apercevais des corps déguisés de manière ridicule à terre: 4 personnes. Quatre filles. DOnt une que j'avais déjà croisé... C'était quoi son nom, déjà? Ah oui! Filette! C'était ça, je m'en étais souvenu! Je failli sauter de joie mais, à la place, je m'avançais vers les corps pour les regarder jusqu'à ce qu'un sourire de dégout vienne à mes lèvres. Un travesti? Non mais, cette paire de cheveux sur pattes, c'était un garçon? Le monde avait bel et bien perdu la boule.

Levant les pieds pour les taper sur le sol, je commençais à créer un bruit violent et insupportable, tout en observant cet homme travesti: des cheveux si longs que chez un hommes ils semblaient ne pas avoir leur place, couplés à une teinture blonde qui devait probablement être récente et à un déguisement de sorcière... Très réussi. Ca aurait même pu me faire craquer si ce n'était pas un homme. Ne pensez-pas que j'ai quoi que ce soit contre les liaisons avec les hommes mais, franchement, les travestis, non merci. Levant mon pied, je shootais dedans en criant, passant ensuite aux autre corps:

"Debout le travelo! Debout, les autre! Debout, fillette! Seuls les chats ont le droit d'être aussi paresseux!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konami Setai
- Healeuse détraquée -
avatarMessages : 478
The dead's money : 11955
Date d'inscription : 24/08/2012
Age : 22
Localisation : A l'internat

Votre pensionnaire...
Groupe: Hell
Puissance:
25/100  (25/100)
Pouvoirs: Energie noble (attaque magique) - Suaire immortel (bouclier) - Serviteur (transformation en soigneur)

MessageSujet: Re: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   Lun 29 Oct - 21:08

- Debout le travelo ! Debout, les autres ! Debout, fillette ! Seuls les chats ont le droit d'être aussi paresseux !
- CHAAAAAAAAAAAAAATS !!!! !! !! ! ! ! !! !


L'organe irritablement soprano de Konami se perdit en échos vers un ciel sombre. Un vent frais faisait frissonner la nippone avec ce sentiment désagréable qu'encore une fois, quelque chose de mal allait se passer. Mais cela n'avait aucun rapport avec une quelconque race de félins ! Des chats lui dévoraient ses vêtements puis la balancèrent dans une machine à laver. Il y avait de quoi crier au loup ! Euh... au chat !

A demi-assise, Ko remarqua d'abord qu'elle était entourée de végétaux peu rassurant qui encerclaient la parcelle de terre où elle se trouvait sur au moins 3 mètres de hauteur. A côté, la jeune fille remarqua...

- AAH MON DIEU !! UN ZOMBIE !!!!!! C'EST LA FIN DU MOOOOONDE !!! Hurlant sa découverte, Konami courait dans n'importe quel sens, cherchant une sortie.

Après un couloir et un choix triple de sortie, la nippone s'arrêta net avant de retourner sur ses pas.

Étrangement... elle ne s'était pas perdue...

Rejoignant le zombie, Konami se rendit compte que ce n'était pas un vrai mort-vivant. Et un chapeau devant ses pieds. Un grand chapeau noir pointu avec un ruban orné d'une citrouille... Tête baissée, la Heal remarqua qu'elle était vêtue d'une courte robe noire à froufrous blancs, gros nœud bleu nuit sur le torse, gants noirs élégant avec une rose en tissu. Grandes bottes noires à talons.
Spoiler:
 
D'autres personnes étaient présente. Elle ne les connaissait pas, aucun visage ne lui était familier.

Qui étaient-ils ? Que faisaient-ils tous ici ? Un trou noir. Konami ne se souvenait de rien. Comme droguée, un petit mal de tête, des sifflements, que se passait-il ? Et dire que Sano Hiroge lui avait demandé de venir ce soir pour une histoire de protection ! Encore un ordre que la demoiselle ne pourrait respecter. C'était comme une malédiction, à chaque fois qu'elle devait faire quelque chose d'important pour son clan, Ko se retrouver dans l'incapacité d'être présente et de jouer son rôle. A croire que le destin ne voulait pas qu'elle survive longtemps dans cette école...

Des têtes bougeaient, ce jeune homme aux cheveux blancs... Peut-être était-ce...

_________________

コナミセタイあなたは馬鹿話をするとき、多分彼は実際に同じことをやっているコナミセタイ

コナミセタイあなたは馬鹿話をするとき、多分彼は実際に同じことをやっているコナミセタイ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyberozen.forumactif.com/
Eris Ishtar

avatarMessages : 43
The dead's money : 11401
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Dans ton Ombre

Votre pensionnaire...
Groupe: Naught
Puissance:
82/100  (82/100)
Pouvoirs: T'aimerais bien le savoir

MessageSujet: Re: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   Mar 30 Oct - 12:46

Les Ombres. Tout était noir dans ma tête, je devais être en train de rêver, oui, je ne voyais que ça. J'avais la tête aussi lourde qu'une enclume, et honnêtement, je peinais à retrouver mes esprits. Malgré le fait que je n'arrivais pas me réveiller, je pouvais néanmoins ressentir la présence d'autres personnes. Cinq en tout. Je frémis, presque aussitôt, je reconnus l'aura d'Inno", ou celui qui m'était tombé dessus, et qui avait ravagé la salle de combat. Dans cette histoire, il n'avait pas été le seul fautif, vu que moi aussi, j'avais un peu détruit la salle . . . Passons. La seconde aura que je reconnus fut celle de Kazuki, le leader des Estate. Un allié, ou du moins, pour le moment, s'en était un. J'allais sortir de cette torpeur lorsqu'une voix familière hurla :

"Debout le travelo! Debout, les autre! Debout, fillette! Seuls les chats ont le droit d'être aussi paresseux!"

Je me redressais aussitôt. Il avait recommencé à m'appeler fillette ! Il fallait vraiment que je lui trouve un surnom à celui là ! Une autre fille, aux cheveux turquoise, se redressa, et se mit à crier :

- CHAAAAAAAAAAAAAATS !!!! !! !! ! ! ! !! !

Son cri strident me brisa les tympans. On n'avait pas idée d'hurler comme ça ! si ? Elle se retourna et tomba nez à nez avec Inno, puis se mit à courir dans tous les sens, avant de disparaitre dans les haies feuillues.

- AAH MON DIEU !! UN ZOMBIE !!!!!! C'EST LA FIN DU MOOOOONDE !!!

Je le regardais s'enfuir, et me relevais à mon tour. Même avec un déguisement, je pouvais reconnaitre cet espèce de malade à 10000 kilomètres aux alentours. Je lui fis un signe de la main pour le saluer, et m'avançais vers lui. Pourquoi étais-je ici au juste ? A oui ! je m'en souvenais ! j'animais musicalement la soirée, et je devais participé aux épreuves, et aux jeux. Ahlalala . . . la belle galère. J'étais vêtue d'un long manteau noir à capuche avec des "oreilles", déchiré, et d'un t-shirt rayé mauve et blanc. Un short mauve foncé, et un collant déchiré, j'avais bandé mes chevilles, et j'avais mis mes spartiates. Mais ce qui me différenciait des autres, c'était la paire d'ailes noires, comme le jais dans mon dos. Je les avais laissé apparaitre, car le cadre était plutôt idéal. Non, ce n'étaient pas des fausses. Leur taille n'était pas très conséquentes, vu que je ne concentrais qu'un peu d'énergie dans mon dos . . . Bien sur, mes cheveux me cachaient mon oeil droit, et j'avais une sorte de "griffure-larme", sur l'oeil gauche. Ainsi que des mitaines rayées. Bref, vous vous demandez surement en quoi j'étais déguisée non ? C'était tout simple, un ange Déchue, à ma façon évidemment. D'où le long manteau noir à manches courtes. La seule différence, c'était que j'avais Mugen à la place d'une faux. La fille aux cheveux turquoise revint. Je lançais à l'intention des deux éveillés, d'une voix dynamique, mais contrôlée :

- Hey Inno", et hey toi, que je ne connais pas.

Je pris le temps de d'analyser mon environnement. Nous étions bien cinq personnes, dont deux endormies, et trois éveillées. Nous étions "prisonniers", d'un labyrinthe végétal, très beau d'ailleurs, les haies étaient bien vertes, et un doux parfum de fleur se propageait. Un cadre féerique s'il n'y avait pas cette espèce de dôme au dessus de nos têtes, composé de ronces . . .

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki Inamori

avatarMessages : 45
The dead's money : 11085
Date d'inscription : 30/10/2012

Votre pensionnaire...
Groupe: Solitaire
Puissance:
0/0  (0/0)
Pouvoirs: Contrôle de la lumière

MessageSujet: Re: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   Mar 30 Oct - 17:50

Réveil douloureux, je ne sais absolument pas où je suis. Je suis allongé sur le sol (qui est vraiment dur au passage), et entends à peine ce qu'il se passe autour de moi. Je me sens aussi fatiguer qu'un sportif après un marathons et avec un peu de difficultés j'ouvre mes yeux et remarque que je suis allongé dans un petit coin sombre. Je regarde autour de moi et vois quatre filles et un garçon. Je n'entends pas bien, mais je vois qu'ils discutent. Soudain j'entends une des filles hurler :

"- AAH MON DIEU !! UN ZOMBIE !!!!!! C'EST LA FIN DU MOOOOONDE !!!"

Je ne réagis pas tout de suite et sens mon corps lourd comme . . . . comme un bateau ! J'observe de nouveau la fille qui viens d'hurler, elle est mignonne, elle a des cheveux longs et turquoises et porte une courte robe noire avec un noeud bleu sous sa poitrine et un chapeau. Elle est déguisée en sorcière, du moins je crois. À coter d'elle il y a une autre demoiselle qui est vêtue d'un long manteau noir à capuche avec des "oreilles" et d'un t-shirt rayé mauve et blanc. Elle a une paire d'aile noir dans son dos qui ressemble trait pour trait à des vrai. Je ne vois pas bien les autres personnes et avec un peu de difficultés je finis par me lever. Une question trotte dans mon esprit. Comment je suis arrivée ici ? Je réfléchis encore et encore puis me souviens, je courais dans ce labyrinthe pour rejoindre le groupe et je suis tombé la tête la première, cela a dû un peu m'assommer, en tout cas je sens une bosse quand je touche ma tête et autre chose, une chose gluante et visqueuse. C'est . . . Une énorme bête je me mets à hurler en la jetant par terre et en la piétinant de toutes mes forces :

-HAAAAAAAA !!!!!!!!

Il semblerait que j'ai réagis de manière un peu excessif, je regarde les autres personnes et m'excuse d'avoir hurlé de la sorte. Je regarde de plus près la bête et constante que ce n'était qu'une simple feuille avec un liquide visqueux dessus. Sur le coup je me mets à rire, certaine personne se lève, se présente en souriant, moi non j'hurle et j'écrase une feuille. A ce moment-là je constate ma tenue un peu, "fantomique" (oui j'ai inventé un mot !) Je porte une longue robe blanche tacher de sang au niveau des jambes et du coeur et mon visage et plus blanc que la neige.

Spoiler:
 

Je regarde un peu tout le monde et me mets soudainement à hurler comme la fille aux cheveux bleu :

-UN ZOMBIIIIIEEEE !!!!!!!!!!!!!


J'hurle et cours dans tout les sens puis réalisant ma stupidité je me gifle (oui oui je me gifle, comment ça on se gifle pas soit même ?) pour me calmer.
Le temps risque d'être long.

_________________

Haruki déteste la neige
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madara A. Roussanov

avatarMessages : 31
The dead's money : 11230
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Re: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   Jeu 1 Nov - 8:52

Par ce que Madara était Madara. C'était sans doute la seule explication qui pouvais justifier son manque de réaction chronique face à ce qu'il se produisait. Elle avait de toutes les manières déjà la sale habitude de se perdre en permanence et de se retrouver dans des lieux tous plus farfelus les uns que les autres. Elle n'aurai qu'à ajouter celui-ci à sa longue liste. Elle n'avait pas réagis aux hurlement des ses comparses et l'idée de se trouver face à un Zombie n'avait pas l'air de la déranger outre mesure. Si vous l'aviez questionnée, Madara vous aurez sans doutes répondu qu'elle aurai adoré s'en faire un nouvel ami.

C'était donc sourire aux lèvres qu'elle observait le labyrinthe de plante qui s'était formé autour d'elle. Ses yeux rouges voguant d'un point à l'autre avec une curiosité peu commune. C'était véritablement chouette parfois d'être une étourdie doublée d'une naïve perpétuelle. On arrivait à émerveiller de tout. Et dans le cas de Madara Anastasia Roussanov : il valait mieux. Sous peine de quoi elle aurais vécu sa vie comme un véritable calvaire quotidien. Prenant son temps elle avisa la couleur blanche de ses cheveux. Un sourire s'inscrivit sur ses lèvres bonbons.
_Ils ont repris leur couleur habituelle. Maintenant Madara-chan est une vraie Albinos! annonçât-elle tout en levant ses prunelles ensanglantées , plus intense que jamais. On aurai dit un sang trop aéré, encore liquide qui tournait entre deux états. Mi-solide Mi-liquide. Une flemme intense dansait pareille à un véritable feu aux fond de ses mirettes rubicond. Elle regarda la peau de ses bras, d'un blanc cadavérique. Elle pinça les lèvres amusée et concentrée. Avant d'éclater de rire.
_Je crois que Madara-chan est la fiancée du Vampire!

son vêtement de flanelle pâle était translucide par endroit et lui donnait l'impression d'être en chemise de nuit. Ce qu'elle voulais bien croire si elle représentait la femme du vampire à peine soumise au supplice. Après s'être occupée de son propre cas elle tenta d'identifier les autres présents. Une petite sorcière, un fantôme, une Neko vengeur et un zombie. Une nouvelle fois elle se mit à rire. Décidément la situation l'amusait beaucoup. Si elle avait été capable de voir le mal quelque part et donc de se rendre compte qu'elle était potentiellement en danger, elle n'aurait probablement pas agît de la sorte, mais Madara était Madara c'était en sois une explication et une excuse suffisante à toutes les bizarreries du monde.

Elle s'ancra sur ses deux gambettes, épousseta sa robe et entrepris, sautillant d’excitation de faire l'état des lieux. Trois couloirs s'offraient à eux et Madara était bien trop petite pour voir loin. La brise lui rappelât que le mois d'octobre était bien avancé. Si elle n'avait pas été originaire d'une des régions les plus froides du monde elle aurait fini par être malade. Fragile petite poupée. Elle se dirigeât gaiement vers le petit groupe d'inconnu avec sa candeur naturelle, armée de son sourire ravi, heureux et tellement sincère.
_Bonsoir! lâcha t-elle gaiement , toute en exécutant une pirouette gracieuse sur elle même pour observer une nouvelle fois les lieux. C'était comme dans les livres. Dans ces histoires fabuleuses du folklore russe. Un rire à nouveau.
_ C'est drôle hein ? Madara-chan se sent comme dans un livre ! son visage enfantin animé d'un joie incompréhensible pour la plus part des gens. Madara c'était une fleur dans la neige. Une petite créature que personne ne comprenait. On ne la remarquait pas toujours Madara, mais elle , elle vous remarquait toujours et des larmes de joies lui montaient au visage lorsque vous lui souriez. Alors elle était heureuse. Alors elle aimait. Encore, toujours plus et jamais assez.
_Vous pensez qu'on vas sortir vite ? Madara-chan aime bien les labyrinthe mais ça l'angoisse un peu quand même. Oh, pardon. Pardon. Stupide Madara-chan ! Madara-chan ne veux pas brusquer Zombie-san, soricière-san, fantôme-chan et Neko-chan. Vous savez par ou il faut partir ? Oh ! Désolée ! Madara-chan est sage. Madara-chan se tais.

_________________


Demain, je t'aimerai encore plus fort tu sais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Egawa
- La Fumée de la Feuille -
avatarMessages : 364
The dead's money : 11813
Date d'inscription : 18/08/2012

Votre pensionnaire...
Groupe: Estate
Puissance:
61/100  (61/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   Jeu 1 Nov - 11:34

Bon... J'étais là, par terre, allongé dans l'herbe juste parce que j'avais perdu le contrôle de mes mouvements à cause de l'un de ces stupides pouvoirs qui avaient la possibilité de prendre le contrôle des personnes vivantes. Ah, comme j'aimerais ne pas avoir à vivre dans cette menace constante. Mais au moins, je me souvenais de tout, ce qu n'était pas le moins du monde surprenant au vu de ma mémoire. J'étais tranquillement en train de boire un verre de vin dans le bar privé des Estate lorsqu'une envie de me déguiser arriva, ce que je fis en utilisant un déguisement que j'avais déjà utilisé l'année passée, qui était franchement embarrassant mais qui, au moins, me va à ravir et, lorsque je le porte, la plupart des gens ne me reconnaissent pas. En tout cas, j'espère que ce n'est parce que je suis féminine... Nah. C'est juste que j'ai un corps adorable, possédant à merveille ces deux énergies et puis voila...

Donc, une fois dans ma chambre, j'avais commencé par teindre avec attention mes cheveux en blond clair après les avoir détachés et les laisser tomber, une fois brossés. Une fois cela fait, j'installais des lentilles rouges vives sur mes yeux bruns clairs avant de finir par enfiler la robe de sorcière et de sortir le chapeau et la petite citrouille qui était avec. Et voila, j'étais prêt à suivre la seconde étape de cet ordre inquiétant mais qui risquait peut-être de ne pas faire couler mon sang? De ne pas causer ma mort?

Une fois travesti et déguisé, de manière à représenter le jour d'Halloween, mes pas finir par me guider vers une splendeur végétale, une véritable œuvre d'art mais également un labyrinthe dont l'entrée se referma au moment ou j'entrais, m'endormant ensuite avec plusieurs autres personnes alors que je me demandais encore si l'on en voulait à ma peau ou si tout n'était qu'une gigantesque farce organisée pour l'événement d'Halloween...

Au moment ou je me réveillais je restais là, tranquillement, couché à analyser avec mes oreilles et mon nez ce qu'il se passait dans l'environ mais mon sens de l'odorat était on ne peut plus inefficace, vu qu'il était assailli par de nombreuses odeurs en même temps, fruits des plantes et des fleurs qui peuplaient les environs. Enfin, tout était calme jusqu'à ce que l'on me mette un coup de pied dans un endroit pas très respectable et qu'une voix finisse par s'élever:

"-Debout le travelo! Debout, les autre! Debout, fillette! Seuls les chats ont le droit d'être aussi paresseux!"

En essayant de ne pas m'offusquer de la vérité ni de ce que le jeune homme venait apparemment de faire, je continuais à rester allongé, jusqu'à avoir des renseignements sur les autres personnes présentes et faisant comme si jamais je n'étais pas réveillé pour être plus efficace en cas d'attaque. Après tout, le nombre de gens qui voulait ma mort augmentait de jours en jours! Alors que la douce voix de Konami émettais un son plutôt strident et dérangeant, tout en m'inquiétant d'avantage puisqu'un zombie semblait être présent dans l'assistance, même si ce ne devait être qu'un simple déguisement, j'entendais un miaulement lointain, et une petite fumée alla jusqu'à la source de celui-ci pour le faire venir jusqu'ici: mon déguisement n'était pas encore parfait et, comme il était embarrassant, surtout devant Konami, donc si je venais à me présenter aux personnes présentes, il devait être parfait.


- Hey Inno", et hey toi, que je ne connais pas.


Cette fois, c’était la voix d'Eris, chef des Naught qui résonnait... Est-ce que le complot visait à supprimer les clans Estate et Naught? Ou est-ce qu'en réalité, il s'agissait d'un complot imaginé par les Naught pour me tuer sans avoir l'air d'y être pour quoi que ce soit? Ouvrant un œil dans le but de regarder furtivement les alentours tout en restant "endormi", j’aperçus le dénommé Inno' qui s'avançait vers Eris et lui attrapait la main pour la serrer comme il se le devait. *crac* Visiblement, d'après mon ouïe, l'un des doigts de la jeune Naught venait de se briser dans cette poigne et Inno' se mit à rigoler alors que l’instant d'avant, il disait "Bonjour, Eris" avec un sourire d'ange... Dangereux. Il allait être dangereux pour Konami, ce zombie...

Alors qu'un autre cri accuse le zombie d'être un zombie, j’entends à nouveau le miaulement caractéristique de ce chat précis, qui se rapproche à toute allure... Enfin bref, avec toutes ces personnes réunies en un même lieu, je ne m'attendais pas à une dernière intervention, la voix la faisant répondant, cette fois-ci au nom de Madara. J'attendais en silence que Madara fasse sa Madara jusqu'au moment ou elle proposa de sortir d'ici, moment ou le chat noir arriva enfin et ou, le prenant dans mes bras, je me relevais, époussetant ma robe, alors que le dénommé Inno' partagea une de ses brillantes idées pour tous nous tuer...

"-Qui a une allumette?"

Ignorant la question et le disant que toute personne lui offrant une allumette ne devait pas être saine d'esprit, je vomissais sur le sol le dégoût que 'inspirait cette vue du sang dégoulinant et utilisait de la fumée pour la cacher avant de perdre de la raison... Enfin, maintenant qu'il y avait de la fumée rouge à la place du sang, ça devenait respirable et je n'attendis as avant de saluer toutes les personnes que je connaissais dans l'ordre suivant: Konami, Madara puis Eris avant, plus simplement de me présenter au groupe:

"-Kazuki Egawa, ravi de vous rencontrer."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konami Setai
- Healeuse détraquée -
avatarMessages : 478
The dead's money : 11955
Date d'inscription : 24/08/2012
Age : 22
Localisation : A l'internat

Votre pensionnaire...
Groupe: Hell
Puissance:
25/100  (25/100)
Pouvoirs: Energie noble (attaque magique) - Suaire immortel (bouclier) - Serviteur (transformation en soigneur)

MessageSujet: Re: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   Ven 2 Nov - 12:12

Lorsque Konami vint retrouver les siens, un jeune fille s'était levée. De petite taille, avec un déguisement très bien fait d'ange déchu. Elle ne la connaissait pas, tout comme tous les autres « participants » à ce jeu dans lequel ils semblaient engrenés. La nippone était déboussolée, ne pas se souvenir des choses, c'était monnaie courante chez elle, mais à ce point ? C'était étonnant tout de même ! Avait-elle bu de façon inconsidérée ? Non, aucun mal de tête... Fumé ? Hmmm... Nan ! Quoi que... Après tout, elle ne se souvenait de rien donc pourquoi pas ? La seule chose qui lui restait en tête était ces paquets de bonbons qu'elle avait reçut. 100 paquets de bonbons !Surprised Jamais la demoiselle ne pourrait tous les manger... Ah ! C'est vrai ! On était venu la chercher pour une petite « fête » dans le QG du clan Hell... Pour une fois qu'ils voulaient la mêler à leurs activités... Enfin, une fête chez les Hell, Konami était curieuse mais une personne normalement constituée n'aurait peut-être pas tenté. Disant qu'elle s'y rendrait, la jeune fille voulait trouver Kazuki pour lui offrir quelques friandises, mais sans succès. Durant sa quête, elle se retrouva mêlée à toute cette mascarade.

Tous autour étaient déguisés, encore endormis pour certains. La fille qui s'était levée salua les éveillés. « Hey toi, que je ne connais pas » ouais... Au moins elle l'aura saluée. Konami esquissa un sourire gêné. Il devait y avoir une erreur, elle n'avait rien à faire ici ! Quand une autre fille se réveilla. Après un temps pour percuter, elle eut la même réaction que Ko à la vu du zombie. Remarquant son idiotie, elle se frappa. Cela choqua Konami, mais au moins elle, elle aurait compris sa naïveté avant de se donner en spectacle...

- C'est drôle hein ? Madara-chan se sent comme dans un livre !

Konami sourit. Elle allait bien aimer cette fille ! Tout cela avait une part de fiction qui ne pouvait se trouver qu'en tournant les pages d'un roman fantastique.

- Vous pensez qu'on va sortir vite ? Madara-chan aime bien les labyrinthes mais ça l'angoisse un peu quand même. Oh, pardon. Pardon. Stupide Madara-chan ! Madara-chan ne veux pas brusquer Zombie-san, soricière-san, fantôme-chan et Neko-chan. Vous savez par ou il faut partir ? Oh ! Désolée ! Madara-chan est sage. Madara-chan se tait.

La nippone étouffa ses rires. Ses yeux pétillaient. Aucune moquerie, bien au contraire. Konami était captivée par cette jeune fille. Lorsqu'un chat noir sorti de nul part passa à ses côtés pour rejoindre cette personne aussi déguisée en sorcière. La demoiselle reporta son attention sur cette personne qui lui rappelait le leader Estate. Il se releva avec le chat dans ses bras.

- Qui a une allumette ?

Konami n'avait pas d'allumettes, mais même si elle en avait, elle n'aurait pas porté plus d'attention à ce zombie. Kazuki était mal et le cacha avec sa fumée habituelle qui fondit dans le rouge de la scène. Alors qu'il saluait la petite assemblée, Ko se rapprocha discrètement de lui. Pas qu'elle se sentait personnellement en danger et recherchait sa protection, simplement qu'elle n'avait aucun bon pressentiment sur ce qui allait se passer. Le leader avait ce pouvoir naturel sur elle d'apaiser ces inquiétudes.

- Pourquoi sommes-nous ici ? Demanda timidement Konami.

Elle n'était pas à l'aise et tout ce qu'elle voulait pour le moment, c'était rentrer à l'internat. Mais après, peut-être que cette situation prendrait plus une allure de jeu, en attendant, entre un pyromane zombie et Kazuki qui se travesti, Ko allait regretter de ne pas s'être directement rendu au QG de son clan... Et puis les circonstances n'étaient pas des plus favorables pour partager ses bonbons. Bien que l'envie lui avait traversée l'esprit quand elle avait entendu Madara, Konami allait garder ça pour plus tard.

_________________

コナミセタイあなたは馬鹿話をするとき、多分彼は実際に同じことをやっているコナミセタイ

コナミセタイあなたは馬鹿話をするとき、多分彼は実際に同じことをやっているコナミセタイ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyberozen.forumactif.com/
Eris Ishtar

avatarMessages : 43
The dead's money : 11401
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Dans ton Ombre

Votre pensionnaire...
Groupe: Naught
Puissance:
82/100  (82/100)
Pouvoirs: T'aimerais bien le savoir

MessageSujet: Re: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   Sam 3 Nov - 13:25

Une fille aux allures fantomatiques eut la même réaction que celle aux cheveux turquoises, c'était quoi ces réactions ?! Elle se mit à hurler et à courir dans tous les sens, pourquoi réagir aux quarts de tour ? Puis, elle se gifla. Je la regardais, intriguée, il n'y avait pas de quoi se gifler ainsi voyons ! tout le monde peut perdre son sang froid ! Une autre fille aux cheveux blancs et à la peau rosée, laça d'une voix relativement gaie :

_Bonsoir!

Je la saluais d'un sourire doux, et d'un hochement de tête.

_ C'est drôle hein ? Madara-chan se sent comme dans un livre !

Un livre ? ce n'était pas faux, mais un livre d'horreur alors, car quand un groupe de personnes déguisées se retrouvait coincé dans un labyrinthe végétal, seuls, ce n'était jamais bon signe.

_Vous pensez qu'on va sortir vite ? Madara-chan aime bien les labyrinthe mais ça l'angoisse un peu quand même. Oh, pardon. Pardon. Stupide Madara-chan ! Madara-chan ne veux pas brusquer Zombie-san, sorcière-san, fantôme-chan et Neko-chan. Vous savez par ou il faut partir ? Oh ! Désolée ! Madara-chan est sage. Madara-chan se tais.

Cette fille se nommait donc Madara. Elle semblait si naïve, et si douce ! On aurait dit un énorme bonbon rose, tout doux et tout moelleux, un peu comme de la barbe à papa. Elle m'avait appelé "Neko-chan". Pas étonnant avec ces deux oreilles sur ma capuche. Tandis qu'Inno s'approcha de moi pour me serrer la main. Je le sentais mal, il cachait quelque chose, pourtant, il me salua d'une voix angélique. "Crac". Je serrais les dents, et voilà, je le savais . . . ce crétin venait de me briser un doigt, super . . . Discrètement, j'utilisais la "recomposition moléculaire de l'ombre", pour reformer mon pauvre doigt. Puis, lorsqu'il me lâcha la main, je lui murmurais, un sourire forcé, et un regard légèrement menaçant :

- Toi . . .

"-Qui a une allumette?"

Bah voyons, bien sur, on allait lui donner une allumette pour qu'on finisse tous carboniser. Mais bien sur Inno ! tes idées suicidaires, tu peux te les garder ! Une aura en mouvement. Un chat noir qui sortait des buissons. C'était l'aura de Kazuki, mais la personne que j'avais en face de moi, était une sorcière blonde aux yeux rouges. Non . . . Kazuki ne me dit pas que . . .

"-Kazuki Egawa, ravi de vous rencontrer."

Et oui, c'était ça. Pour Hallowwen, le leader des Estate, qui plus est, mon "allié", s'était travesti. Bon, dans sa petite robe noire, et avec ses longs cheveux blonds, il était plutôt "mignon". Je me retins de le lui faire remarquer, sous peine de représailles, ou encore d'enclencher toute une série de moquerie. Inno" l'avait bien remarqué, vu qu'il l'avait appelé le "travelo". La sorcière aux cheveux turquoise demanda, timidement.

- Pourquoi sommes-nous ici ?

Un bruissement d'aile. Mes ailes venait de battre légèrement, engourdie par leur inactivité. Bien, récapitulons. Nous nous trouvions dans un labyrinthe végétal, apparemment seuls, et avec au dessus de nos tête, un dôme de plantes toxiques et de ronces. Il fallait être fou, ou suicidaire pour s'y jeter aveuglement. Je finis par suivre la présentation de Kazuki, pendant que la sorcière turquoise se rapprocha de lui. Mes cheveux me cacher mon oeil droit, mais mon oeil gauche, d'un mauve profond scruter la moindre anomalie. D'une voix enthousiaste, et accompagnée d'un doux sourire, je lançais :

Moi c'est Eris.

Je marquais une pause. Mon pendentif de Naught était enroulé autour de mon cou. J'ajoutais, un peu plus sérieuse, et en croisant les bras :

- Je suppose qu'on nous a rassemblé ici pour participer aux activités d'Halloween.

Ce rassemblement sonnait plus comme une contrainte qu'autre chose. Mais bon, autant passer un "bon" moment avec ces nouvelles têtes, dont celles de Kazuki et d'Inno n'étaient pas inconnues. Un autre battement d'aile, léger, créa un petit courant d'air.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madara A. Roussanov

avatarMessages : 31
The dead's money : 11230
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Re: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   Sam 10 Nov - 16:59

Il n'y avait qu'une seule et unique chose à savoir sur Madara Anastasia Roussanov en dehors du fait qu'elle souriait en quasi permanence. Madara n'écoutait jamais-ou peu s'en fallait- ce que les gens disaient. Elle ne retenait de la conversation seulement ce qui l'intéressait, répondait seulement aux questions qui lui plaisaient et surtout construisait sa conversation au travers de ces trois points là. De cette manière elle arrivait presque toujours à surprendre les gens avec une conversation décousue qui n'avait visiblement pas le même sujet que celle de tous es autres. Chose qui ne la perturbait pas outre mesure puis qu'elle n'avait jamais trouvé de raison d'arrêter de se comporter de la sorte. Elle ne disait pas non plus que ça ne lui posait pas préjudice par ce que les retombées existaient , mais elle se remettait de tout avec une facilité effarante. Effrayante même.

Le fait qu'elle soit perdue dans un labyrinthe douteux et dangereux en présence d'inconnus au sein d'une école ou les meurtres étaient fréquent ne l'alarmait visiblement pas puisque rien ne changeât son habitude ce jour là.
_Madara-chan à un briquet ! Elle l'as trouvé par terre quand elle est tombée tout à l'heure! pour faire bonne mesure elle remonta sa petite robe de flanelle pour découvrir ses genoux égratignés.

Elle était comme ça Madara. Insouciante et gaie, toujours heureuse de montrer sa dernière blessure de guerre. Comme une petite fille «  j'ai même pas pleuré ! » disaient ses yeux ravis. Et elle en était terriblement fière. Fragile comme une poupée, un morceau de porcelaine qui se brise aussitôt qu'on le touche. Une petite créature si frêle qu'on ne peu pas l'enlacer sans la réduire à néant. Une petite chose toute douce qui ne vivait que dans son amour pour les autres. Et c'était bien trop difficile à comprendre ça pour les gens qui ne vivait pas simplement comme elle. Pour les gens qui ne savait pas ce qui se passait dans sa tête tempête, cataclysme et barbe à papa. Madara se mit à rire et fouilla dans la poche de sa robe pour sortir le briquet. Au creux de sa paume la petite chose semblait grossir et Madara de ne pas comprendre qu'elle n'aurai peu être pas du.

Mais elle était comme ça aussi Madara. Serviable et toujours heureuse de rendre service. Elle sautilla gentiment vers Zombie-san et lui tendis sa paume ouverte. Sa toute petite main trop blanche, heureuse, ravie d'avoir un cadeau à faire. Et puis elle se détourna comme si sa réalité à plusieurs étages se manifestait sans crier gare. Elle perdis son sourire et le feu de ses yeux rouges, marmonna en russe un instant, bâtis des cils et se remit à rire comme si rien ne s'était passé et dans la réalité douteuse de la jeune fille, il ne s'était probablement rien passé. Elle regarda les plante et les approcha de près-trop près- puis recula vivement pour retourner à ses camarades. Elle les scruta tous avec intensité. Un genre d'analyse sérieuse qui ne correspondait pas du tout à la jeune fille. Quelqu'un qui la connaissait aurai affirmé avoir face à lui une personne parfaitement différente. Rongée par une colère étrange et non définissable. Une tension palpable à faire vomir les gens. Comme un fauve affamé, elle posait ses prunelles infernale sur eux, tour à tour avant de s'arrêter définitivement sur Kazuki. Ses yeux s'écarquillèrent et son sourire ne vis pas le jour.

Elle restait juste la choquée, comme mise face à une réalité fracassante à laquelle elle ne s'attendait pas. C'était être Madara aussi et surtout. Être d'une naïveté monstrueuse et enfantine être une petite fleur fragile et trop douce pour son propre bien.
_Que...mais...je...enfin...Madara-chan à toujours crus que Kazu-kun était un garçon... s’écriât-elle au bord des larmes. Pauvre petit bouton de rose. On aurais dis que son monde venait de s'écrouler. Que tout ce en quoi elle croyait tombait à l'eau en l'espace de quelques secondes. Elle porta une main douloureuse à son petit cœur et laissa une larme orpheline s'écraser sur sa joue.

Son regard fut attiré par un papillon. Sa peine s'envola avec celui-ci.

Sourire.

_Madara-chan adore Halloween ! Elle adore les bonbons aussi ! Madara-chan adore Adore aussi Kazu-kun même si c'est une fille! elle ris et tourna les yeux vers Neko-chan. Neko-chi à un joli prénom ! Dites ! Dites ! Dites ! On vas s'amuser pas vrais ? Hein ? Hein ? Hein?

elle retourna vers le blond auquel elle avait offert le briquet trouvé.
_Zombie-san n'est pas vraiment méchant n'est-ce pas … ? Oh ! Madara-chan aime bien Zombie-san ! Madara-chan vous aime bien tous! conclut-elle comme si on le lui avait demandé. Elle se teint la immobile, sourire au lèvre, étoile aux yeux.

_________________


Demain, je t'aimerai encore plus fort tu sais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 

RP Groupe A - Venez vous perdre dans le Labyrinthe rouge sang, mes jouets ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte ▬ Vous voici dans l'Esquisse.
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia
» Bagarre au réfectoire [Libre, venez vous défouler !]
» Les musiques qui vous trottent dans la tête en ce moment !
» Stefan ♔ Vous êtes la merde de ce monde prête à servir à tout.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
School of the Clans : Densetsu-Tekina Senso :: Archives :: Rp abandonnés :: Labyrinthe - 1ère partie de la soirée de Samain-