Dans cet internat, quatre clans d'élèves hors normes s'affrontent à mort... Choisis ton camp et bas-toi !
 

Partagez | 
 

 RP Groupe C - Bon, elle est où cette fichue sortie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aya Baravon

avatarMessages : 102
The dead's money : 10764
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 28

Votre pensionnaire...
Groupe: Personnel
Puissance:
80/100  (80/100)
Pouvoirs: Contrôle de son sang

MessageSujet: RP Groupe C - Bon, elle est où cette fichue sortie?   Mar 30 Oct - 21:37

[Membres du groupes pour l'instant : Shinwa Yami, Aya Baravon]

C’est bien la dernière fois que je lis un livre avant de dormir ça ne m’apporte que des ennuis et des insomnies. Je supposais que j’avais fais une crise de somnambulisme, c’était la seule explication plausible mais comme nous ne sommes pas dans un pensionnat comme les autres je soupçonnais directement une personne d’avoir voulut transformer cette magnifique soirée en cauchemar. Je me relevais enfin, un peu sonnée comme si ma tête avait heurté le sol soudainement… C’était sûrement le cas puisque j’étais bien au sol en dehors du pensionnant et de mon infirmerie surtout ! Pour une fois j’aurais préféré me perdre ma paperasse plutôt que de me retrouver étendue sur la terre humide sans savoir comment j’étais arrivée ici. Je portais mon regard autour de moi pour finalement voir une personne qui devait sûrement être dans la même situation, c'est-à-dire, comment et pourquoi est-ce qu’on était là. Du coup mon hypothèse tombait à l’eau, on ne pouvait pas être deux à faire une crise de somnambulisme, enfin les chances que ce soit le cas était mince.

Je finis par remarquer que je n’avais plus ma blouse blanche mais une sorte de cape d’un rouge bordeaux qui me faisait penser au sang, évidemment cette couleur me plaisait assez après tout mon pouvoir en lui-même avait cette couleur magnifique. Logique puisque je contrôle mon sang. A part ça, j’avais un corset noir serré et une jupe m’arrivant aux genoux noirs tout aussi serrée. C’était quoi cet accoutrement, je n’avais jamais acheté ses trucs ou alors j’en avais pas le souvenir. A part la cape avec sa petite capuche qui me plaisait le reste était trop collé à ma peau, en plus ça ne me protégeait pas du vent que je trouvais trop froid…

Enfin, il était là le problème, je ne me souvenais presque de rien en ce moment enfin à part les évidences tel que mon nom et mon prénom. Finalement mon regard se posa sur les alentours qui n’était que vert, un vert sombre puisqu’il faisait nuit… nous étions donc devant une sorte de haie assez haute, à première vue ça ressemblait à l’entrée d’un labyrinthe comme on en voit à la télévision. Cependant c’était tellement ridicule que je préférais croire que c’était une simple coïncidence.

Je me décidais à voir comme allait la seconde personne qui se trouvait ici, je m'accroupissais à ses côtés et le poussait légèrement avec mon index en essayant de le tirer de son sommeil à moins qu’il ne voulait juste pas se lever.

« Hé… »

Ah ! et si je me trompais que le jeune homme n’était pas endormit mais dans un état proche de la mort, zut de zut ! C’était pas le on moment je n’avais rien sur moi à part des fioles qui contiennent je ne sais quel nectar dans un sac en bandoulière que je venais de découvrir. Bref, il fallait que je fasse quelque chose et la seule idée qui me passa par l’esprit n’était sûrement pas la meilleure de toute mais on m’avait apprit que si on n’arrive pas à ses fins avec douceurs, il faut préférer la violence. Évidemment je n’allais pas le frapper, je n’étais pas aussi sotte ni mal élevée, attaquer un inconnu inconscient ou juste assoupi ce n’était plus dans mes habitudes. Je me rapprochais juste encore de lui, mes lèvres à quelques millimètre de son visage ou plutôt au plus près de son oreille afin qu’il entende bien ce que je voulais dire.

« ON SE REVEILLE !!!!!!! »


Même si ça me fit mal à la gorge au moins c’était une solution qui devait être efficace à moins qu’il soit sourd, dans ce cas là je n’aurais plus qu’une solution et ça personne ne voudrait la subir.

_________________



Spoiler:
 

Médaillon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinwa Yami

avatarMessages : 10
The dead's money : 10820
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 21
Localisation : Quelque part ... ♪♫

Votre pensionnaire...
Groupe: Professeur
Puissance:
0/0  (0/0)
Pouvoirs: Contrôle du Vent - Immunité aux Illusions - Métamorphose en Microraptor - Règle Morphing - Immortalité

MessageSujet: Re: RP Groupe C - Bon, elle est où cette fichue sortie?   Jeu 1 Nov - 16:32

Il se souvenait...euh...eh bien en fait il ne se souvenait d'absolument rien qui pouvait l'aider à comprendre pourquoi il était là. Là étant le lieu où il se trouvait et qu'il pouvait distinguer à travers le voile de sommeil qui obscurcissait son regard et son jugement. En fait, la veille il s'était tranquillement installer dans sa salle de cours pour pouvoir corriger les copie d'un bon devoir de littérature, que ses élèves avaient d'ailleurs détestés puisque c'était un devoir surprise, et il avait finit par s'assoupir, se retrouvant ici. Tout à ses pensées, il n'entendit pas la première tentative de réveil de la personne qui se retrouvait avec lui. Bien mal lui en prit car celle ci, bienheureuse de ne pas utiliser la manière forte se glissa au plus près de son oreille et cria:

« ON SE RÉVEILLE !!!!!!! »

Se relevant brusquement, évitant la jeune femme à ses côtés de peu, il plaqua sa main sur son oreille et proférant des injures de toutes les époques et dans pas mal de langues, jonglant entre celles ci. Le flot d'insultes finit par se tarir, laissant un Shinwa pas très très content avec l'impression d'avoir une citrouille à la place de la tête et toisa l'infirmière de son regard rouge rubis. Son regard ardent luisait d'une lueur vengeresse jusqu'à ce que son attention ne soit attirait par l'accoutrement que portait sa camarade d'infortune. Un sourire étira ses lèvres puis il eu la bonne idée de ce poser la question suivante: Comment c'était il retrouvé ici, sans se souvenir de rien en plus! Il resta dix bonnes secondes assis à même le sol en cogitant puis se redressa en époussetant ses...vêtements?! Wow wow wow! Hey oh! C'était pas les vêtements qu'il avait avant ça! Se regardant sous tout les angles possibles et inimaginable, s'observant sous toutes les coutures, il finit par en conclure la chose suivante: Il était vêtu de vêtement entièrement noir, et moulant sinon c'était pas drôle, le haut se finissant par des manches un peu ample et déchirée, il portait des chaussures qui lui facilité la tâche car ne l'empêchait pas de courir et à son étonnement ses vêtements ne l'empêchait pas de se mouvoir. Quelque chose derrière lui attira son attention et il jeta un coup d'oeil pour apercevoir une queue touffus, de loup très certainement. Ayant soudain le très mauvais pressentiment d'être la victime d'une affreuse blague, il porta ses main à sa tête et buta contre des oreilles, très certainement de loup elles aussi. Ok, qui avait eu la très très mauvaise idée de le déguiser en loup-garous?! Enfin bref, il portait aussi un collier avec une chaîne pendant sur son torse et ses cheveux avaient étrangement poussés et aussi changés de couleur tiens. Il faudrait qu'il vérifie si c'était une perruque ou pas, ici on devait s'attendre à tout! Tout et n'importe quoi en plus. Soupirant, il se tourna vers la jeune femme qu'il reconnu comme étant l'infirmière du pensionnat. Il se frotta l'arrière du crâne et marmonna:

- Désolé, c'était pas contre vous mais on va dire que je ne m'y attendais pas du tout.

Il jeta un coup d'oeil à son environnement et grimaça avant de demander tout en lui tendant la main pour l'aider à ce relever:

- Au risque de vous paraître stupide, je n'ai pas la moindre idée de l'endroit où nous nous trouvons ni même de comment je suis arrivé ici. Est ce que vous auriez quelques indications à ce propos?

HRP:
 
Shinwa pendant l'Event:
 

_________________


Shinwa pendant l'Event:
 

Le Cancre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Baravon

avatarMessages : 102
The dead's money : 10764
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 28

Votre pensionnaire...
Groupe: Personnel
Puissance:
80/100  (80/100)
Pouvoirs: Contrôle de son sang

MessageSujet: Re: RP Groupe C - Bon, elle est où cette fichue sortie?   Sam 3 Nov - 23:02

Efficace, il s’était réveillé rapidement au moins sauf qu’il avait dû, en très peu de temps, employé toutes les insultes existantes. En même temps, je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça, j’aurais sûrement eu une réaction similaire dans la situation inverse, il était plus facile dé réveiller quelqu’un que de se faire réveiller.

Ce n’est pas un loup, c’était un ours grognon de devoir quitter le beau pays des rêves que j’avais devant moi, enfin j’avais eu du mal à le reconnaître pour plusieurs raisons l’une d’elle était évidemment ce déguisement en loup-garou, je présume, la seconde était que depuis mon arrivée dans ce pensionnat j’avais quelques peu fuit les autres membres du personnel et les enseignants. Ce n’était pas que j’étais associable loin de là, ça c’était imposé comme ça… Cependant, je l’avais sûrement déjà croisé dans un couloir, son visage ne m’était pas complètement étrange mais au point de mettre un nom… non, pas moyen.

En tout cas, j’étais soulagée qu’il soit vivant, c’est vrai qu’avant de lui crier dans les oreilles j’avais commencé à croire qu’il n’était plus de ce monde alors forcément lorsqu’il commença à se relever, je mis mes bras autour de son cas pour l’enlacer, dans un excès de joie… comme à mon habitude. Décidément, il fallait vraiment que je change de comportement, du coup je le reculais presque aussitôt les joues légèrement rougis par la gêne… je savais que j’aurais dû rester à ma place mais c’était dur après un tel soulagement.

Puis, acceptant la main de mon coéquipier d’infortune pour me relever, je l’écoutais attentivement. Au début il s’excusa pour tous les jurons qu’il avait dits auparavant même si je comprenais parfaitement cette réaction exagérée… En même temps les comportements excessifs ça me connaissait…. Je l’avais quand même enlacé subitement sans lui expliquer la raison alors j’étais loin d’être un exemple de bonne conduite. Bref… il finit par évoquer l’endroit où nous nous trouvions… Si seulement je le savais moi-même, j’étais arrivée ici comme lui par une force inconnue ? Ou quelque chose dans le genre.

Ce qui s’imposait c’est qu’il n’y avait qu’un seul moyen de s’en sortir et c’était d’entrer dans cet étrange labyrinthe. Avant cela, je me devais d’adresser quelques mots au jeune homme d’une voix calme bien loin de la première impression que j’avais pu donner en lui criant dans les oreilles.

« Je n’en sais pas plus que vous malheureusement. Pour le savoir, je crois que va être obligé de tenter ce labyrinthe… Je crois qu’on n’a jamais eu l’occasion de se parler dans ce pensionnat alors je vais commencer par me présente, même si vous me connaissez peut être, je suis Aya Baravon, l’infirmière. »

J’étais doublement enchanté d’être avec le jeune homme même si son costume de loup-garou pouvait paraître effrayant mais comme j’avais également des vêtements que je trouvais étrange sur moi, je n’avais rien à dire là-dessus, hormis qu’il avait les cheveux aussi long que moi et également tressée ! Ouh étrange…. Donc j’étais rassurée de ne pas être seule dans ce cauchemar.

« J’espère juste qu’il y a vraiment une sortie... »

Ça me préoccupait d’un coup, est-ce qu’on pourrait vraiment retourner au pensionnant avant la fin d'Halloween. Je venais à peine de remarquer que je n’avais pas lâché la main du loup-garou du coup je la lâchais précipitamment en me reculant par la même occasion. Décidément j’étais distraite ce soir, est-ce que c’était juste la situation ou autre chose qui me mettait dans cet état ?

« Excusez-moi ! On … On devrait peut être commencé à avancer ! »

Changer de sujet lors de situation embarrassante, ça c’est une chose que je fais à merveille mais par la même occasion il était vrai qu’il serait bon qu’on commence à se diriger vers cette étrange étendue de verdure. Dés qu’on arriva à l’entrée, je ne me sentais pas du tout à mon aise comme si il y avait quelque chose de louche derrière ce labyrinthe végétale… je me mordis l’index de la main droite discrètement, de cette façon je laisserais une goutte de mon sang couler le long de notre chemin afin de savoir vers où nous irons.

[J'espère que ça te va ^^' ...]

_________________



Spoiler:
 

Médaillon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinwa Yami

avatarMessages : 10
The dead's money : 10820
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 21
Localisation : Quelque part ... ♪♫

Votre pensionnaire...
Groupe: Professeur
Puissance:
0/0  (0/0)
Pouvoirs: Contrôle du Vent - Immunité aux Illusions - Métamorphose en Microraptor - Règle Morphing - Immortalité

MessageSujet: Re: RP Groupe C - Bon, elle est où cette fichue sortie?   Dim 4 Nov - 21:11

HRP:
 
Elle finit par accepter sa main et il l'aida à se relever, un sourire amusé scotché au visage à cause de son comportement où il avait perçu du soulagement, quand il lui demanda si elle savait ce qu'ils faisaient ici, la mine qu'elle tira lui donna bien vite une réponse. Il ce demanda alors si ils étaient les seuls comme ça ou si d'autres personnes c'étaient faites avoir ainsi. Le tirant de ses pensées, la jeune femme prit la parole, nettement moins fort que quand elle l'avait réveillé ce qui était une bonne chose pour ses pauvres tympans.

« Je n’en sais pas plus que vous malheureusement. Pour le savoir, je crois qu'on va être obligé de tenter ce labyrinthe… Je crois qu’on n’a jamais eu l’occasion de se parler dans ce pensionnat alors je vais commencer par me présente, même si vous me connaissez peut être, je suis Aya Baravon, l’infirmière. »

Vous? Elle le vouvoyez? Outch! Il allait prendre un sacré coup de vieux là! Ok ok, il était déjà pas bien jeune mais là il allait carrément creuser sa tombe! Enfin bref, il sourit à la jeune femme et se présenta lui aussi, même si la perspective d'entrer dans un labyrinthe plein de plantes bizarres ne l'enchantait guère.

- Oui, je sais bien qui vous êtes. Je m'appelle Shinwa Yami, et je suis professeur de littérature dans cet internat depuis 4 ans maintenant, et je ne compte pas le quitter tout de suite, je m'y amuse beaucoup trop!

Eh bien oui, martyriser les élèves c'était un excellent passe temps qu'est ce que vous croyez! C'était même très trèèèèèèèèès amusant de questionner un élève qui tenter de ce faire tout petit pour pas être interroger! Fufufu...bien sur il n'y avait pas que ça, jouer les espions c'était aussi amusant, laissant traîner ses oreilles par-ci par-là pour savoir ce qui se passer d'amusant en ce moment. C'est comme ça que parfois il changer de forme et se percher la nuit dans les couloirs pour repérer les batailles et trouver des endroits stratégique pour être au premières loges! En fait il était tellement suicidaire que parfois, avec sa forme de microraptor, il jouait les oiseaux voleurs et voler des trucs aux élèves. Oh, rien de bien méchant, parfois de la nourriture ou des stylos. Bien sur si il se rendait compte que c'était très important pour l'élève en question, il lui rendait d'une manière ou d'une autre... en essayant de pas ce faire prendre, ce qui avait failli lui arriver une bonne demi douzaine de fois. La voix d'Aya le sortie une fois de plus de ses pensées:

« J’espère juste qu’il y a vraiment une sortie... »

Ouais, ben lui aussi il l'espérer, parce que rester coincer ici n'allait pas l'amuser éternellement, surtout après avoir inspecté le plafond...couvert de plantes à l'allure pas très amicales. Il sentit la jeune femme retirer vivement sa main de la sienne. Ah, il n'avait pas fait attention, mais il semblerait que cela est bien troublé sa jeune coéquipière ici présente.

« Excusez-moi ! On … On devrait peut être commencé à avancer ! »

Oui, définitivement troublée, au point même de s'excuser. Shinwa eu un immense sourire et lâcha:

- Pas besoin de t'excuser tu sais.

Il hocha la tête.

- Oui, allons y.

Il l'aurait bien taquiné un peut, mais il ne la connaissais pas beaucoup et ne savais pas comment elle pouvait réagir, il la laissa donc tranquille, pour le moment. Il emboîta le pas à l'infirmière et s'arrêta à l'entrée du labyrinthe, humant discrètement l'air. L'odeur était différente de pas mal de plante qu'il connaissait, il le sentait de moins en moins bien cet endroit et la raison pour laquelle ils y étaient... Il commença à avancer prudemment, faisant signe à la jeune femme de le suivre, mais il était méfiant, il ne s'approcher pas trop des murs végétaux, fallait pas le croire suicidaire non plus.

HRP:
 

_________________


Shinwa pendant l'Event:
 

Le Cancre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Baravon

avatarMessages : 102
The dead's money : 10764
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 28

Votre pensionnaire...
Groupe: Personnel
Puissance:
80/100  (80/100)
Pouvoirs: Contrôle de son sang

MessageSujet: Re: RP Groupe C - Bon, elle est où cette fichue sortie?   Mar 6 Nov - 18:43

HRP:
 

Un halloween plus qu’étrange, c’était bien la première fois que j’étais contrainte de suivre un chemin sans savoir vers où il me menait, en pleine nuit, sans le moindre repère… Tout ça pour dire que c’était quelques peu angoissant. Bon je m’en sortais plutôt bien, j’étais avec le professeur de littérature, Shinwa, au moins je n’étais pas seule donc j’étais moins inquiète. C’était quand gênant, lui il me connaissait alors que pour ma part avant qu’il me révèle son nom, j’aurais été incapable de le dire. Enfin… maintenant je ne l’oublierais pas sauf si un évènement étrange nous tombe encore dessus. Ne parlons pas de malheur. Ma gêne avait l’aide de l’avoir amusé au point même qu’il laissa tomber le vouvoiement et c’était tant mieux ! Personnellement je préférais ça, d’ailleurs je le fixais du coup avec un grand sourire avant de lui agripper le bras pour avancer dans ce terrible labyrinthe. Pourquoi je réagissais comme ça ? Il n’y avait aucun raison particulière mais au moins même si ce labyrinthe est un piège je ne lâcherais pas mon coéquipier, non ce cauchemar on le vivre à deux ! Ce n’est pas que j’avais peur, c’est juste qu’il faisait nuit noir, que toutes ses odeurs de fleurs mélangé me donnaient la nausée et ? J’étais encore en train de me chercher des excuses juste parce qu’il ne ressort pas de mon pouvoir me rend anxieuse. Et pis zut, c’était juste rassurant de ne pas être seule dans cette galère.

« Personnellement… je ne le sens pas ce labyrinthe, si je trouve celui qui est derrière tout ça, hmm je crois que… enfin non, je le ferais juste passer un sale quart-heure »

Oups j’ai faillit détailler une scène plus que sadique, je ne pouvais tout de même pas dire que j’aurais certainement blessé le coupable jusqu’à qu’il ne puisse plus se relever, lentement mais sûrement. Je pouvais juste lui torde le cou le plus simplement possible ? Non pas assez drôle… Il valait mieux que je garde ça pour moi-même si ça me semblait presque évident que le professeur de littérature connaisse les secrets des clans, puisqu’il semblait trouver ce pensionnant amusant, c’est en tout cas la seule explication que j’avais trouvé à sa phrase. Je suivais le chemin que choisissais Shinwa même si chaque nouveau choix de direction risquait de nous perdre, mais il y avait aussi une infime chance qu’on trouve la sortie ? Plus on avançait moins j’y croyais. On était arrivé à un endroit où des plantes laissaient échapper des spores que je reconnus uniquement parce que j’avais étudié ses effets en médecine… Ne me demander pas pourquoi on avait eu quelques notion de botaniste notamment parce que cette plante permettait d’endormir une personne facilement, efficace lorsqu’on un patient allergique à tout type de produit. Je reculais en entrainant le jeune homme avec moi.

« On va peut être prendre l’autre chemin ? »

Non de non… je le sentais de moins en moins ce parcours du combattant. Il y avait tellement de plantes différents, j’étais loin de toutes les connaître il était presque inévitable qu’on tombe sur d’autres plantes plus dangereuses dont je ne me méfierais même pas. Je commençais à croire qu’il y est avait un esprit démoniaque derrière ce piège. Puis je commençais à me demander si nous étions les seuls à parcourir ce « jardin ».

« Tu penses que les élèves aussi sont coincé dans ce labyrinthe ? »

Je lâchais enfin le bras du jeune homme pour regarder de plus prêt une petite plante qui avait réussit à pousser dans la haie qui servait de paroi pour ne pas sortir de ce drôle de jardin. Elle était assez jolie blanche, une capsule hérissée d’épines mais ça ne semblait pas dangereux du tout (Datura : plante hallucinogène lorsqu’elle est mangée ou lorsqu’elle brûle). Je me relevais en regardant mon coéquipier une nouvelle fois.

« Je commence à me demander si ce n’est pas un piège, toutes ces plantes dont certaines semblent dangereuses…Enfin, on n’a plus le choix »



_________________



Spoiler:
 

Médaillon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: RP Groupe C - Bon, elle est où cette fichue sortie?   

Revenir en haut Aller en bas
 

RP Groupe C - Bon, elle est où cette fichue sortie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elle est admirable cette haitienne.
» bouge ton cul, conn**d ▲ ALEKCY
» Connaitriez vous une formule de math qui me permettrait de me situer sur cette fichue carte ?? //JENNA//
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
School of the Clans : Densetsu-Tekina Senso :: Archives :: Rp abandonnés :: Labyrinthe - 1ère partie de la soirée de Samain-