Dans cet internat, quatre clans d'élèves hors normes s'affrontent à mort... Choisis ton camp et bas-toi !
 

Partagez | 
 

 Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saaya Aisaka

avatarMessages : 165
The dead's money : 11790
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 20
Localisation : † En Enfer †

Votre pensionnaire...
Groupe: Solitaire
Puissance:
80/100  (80/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]   Mar 21 Aoû - 20:19




Lorsqu'une personne t'évite la mort...
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




Ne pouvant pas être tranquille dans ce putain d'internet j'ai pas le choix, je vais devoir aller squatter en ville. Pourquoi ? Simplement car ça fait trois fois dans la même journée qu'on essaie de me recruter, faut pas abusé non plus. Ok y cherchent tous des gens pour agrandir leur groupe mais c'est une raison pour me faire autant chier ? Déjà que Renji et Daisuke ne sont pas dans le même clan alors si j'en rejoins un, vouloir s'entre-tuer , nan merci. Si je rejoins celui de Renji, Daisuke pourrais croire que je le préfère à lui hors comme il est mon vrai frère, j'veux pas lui faire subir ça. Et si je rejoins celui de Daisuke, Renji voudrait le buter à coup sur pour je ne sais quelle raison donc bon. En ville la situation devrait être plus calme quand même, je ne connaissais pas la totalité de cette ville donc faut que je fasse surtout en sorte de ne pas me paumée comme une pauvre conne, car si c'est pour chercher trois cent ans comment je suis tombée là , pas terrible quoi. Quel bordel, j'aurais mieux fait de ne jamais aller là-haut au moins comme ça je serais tranquille à cette heure ci, et certainement en train de jouer à la psp. Pendant que je serais en ville j'en profiterais pour repéré quelques boutiques qui pourront m'être utile par la suite, genre un magasin d'arme, y doit bien y avoir ça ici nan ? Je parle surtout d'arme à feu vu que les armes blanches je les invoques.

Une fois arrivait en ville je ralentissais légèrement mon pas de marche, je sais pas ce que je vais pouvoir rencontrer la dedans donc autant être méfiante, moui fin si j'ai des blêmes au pire j'ai mes vecteurs pour faire des coups directe, après j'men fout bon si on voudra certainement encore plus me buter pour les morts mais je vais pas me laisser crever non plus pour leur faire plaisir. Mais marcher comme ça sans rien faire c'est chiant, très chiant , ennuyant aussi. Bon ben... Je foutus une main dans la poche de ma veste sortant ma PSP pour commencer à y jouer. Et qu'on vienne pas me déranger sinon c'est un pétage de gueule pour les personnes, et certainement pour moi aussi. Des fois je me demande si être dans un clan c'est pas plus avantageux... Ouais mais de l'autre on devient des soumis , même pas la peine d'y penser.

Mais j'aurais peux être mieux fait de faire attention j'allais nan ? Car en relevant le regard j'eu la surprise de me trouver dans un quartier désafectés, le truc ou à ce qu'on dit est très déconseillé, au y m'arrivera rien. Je rangeais ma psp et commencer à marcher mains dans les poches, scrutant un peu les horizons c'était complètement désert même pas un chat pour dire... Bon j'ai qu'une chose à faire pour sortir de cette merde, suivre mon instinct ! Que j'aurais certainement dut ne jamais faire car je me retrouvais dans un cul-de-sac.

«  J'kiff mon sens de l'orientation... mais grave... »

Je fixais le mur devant moi comme une pauvre paumée de la vie, de toute façon j'ai jamais de chance donc j'aurais dus m'en doutait. Hm... au pire j'risque pas de faire de mauvaise rencontre dans un endroit comme ça, si ? Et bah si... le bruit d'un frottement au sol, fit tout de suite changer mon attention, au super des gens avec des gueules pas très sympathique dont un avec une batte de baseball... Je lâchais un long soupir. Y avaient des bracelets autour du poignet, j'avais tout capter, je commençais à charger de charger de l'électricité jusqu'à ce que l'un me balance :

«  T'a deux choix. Tu crève ou tu viens avec nous. »

«  J'utilise le joker, du coup j'choisis aucune de tes solutions ~ »

Fallait toujours, oui toujours que je raconte des conneries dans ce que je disais. Mais ça sortait tout seul du coup a force ben je m'y fait et j'y fait pratiquement plus gaffe. Bref là fallait que j'ai un minimum de sérieux pour la baston, ils sortirent aussitôt des armes blanches, hm ? Y vont faire mumuse comme les racailles ? Oh... Je laissais s'échapper quelques étincelles sur le bout de mes doigts en activant la flamme de Satan. Rapidement les gars de mirent à m'entourer... Putain j'aime pas ça, je relâchais de temps en temps des ondes de chocs de manière à les faire reculés. L'un des gars me fonça dessus, couteau à la main et de son autre main une lumière blanche en émaner sûrement des techniques de sceau, ouais faut que j'évite ça car...c'est la merde. Je m'écarta légèrement de son champs de vision en pivotant sur le côté et lui fit un bon croche pied comme à l'ancienne pour qu'il se ramasse la gueule au sol, son pote fit comme lui sauf que je bloquais sa lame avec une dague qui se faisait parcourir par des étincelles mais c'était plus un leur qu'autre chose car son pote au sol en profita pour me planter son couteau pliant dans la jambe, je me mordais l'intérieure des joues pour éviter de trop me déconcentré. Tsss, bâtard, j'activais mes vecteurs scotchant bien l'autre au sol, lui éclatant la tronche sur le sol, sa boite cranienne fut complètement explosé, le sang coulait déjà sur le sol. D'un coup assez sec je fis reculé celui qui était en face de moi, qui au même moment se téléporta et me planta un couteau au niveau des omoplates... Hm... ça f'sait pas du bien... je crachais un filet de sang sur le coup, et me retourna un peu avec du mal. Jambe plus Omoplate blesser ça fait pas du tout du bien, et rien que le fait d'appuyer un peu trop sur ma jambe me faisait mal.

Tu va morfler coco, j'essayais d'utiliser mes vecteurs mais... impossible, la douleur était trop intense, pas l'choix je dois y aller à la sauvage, je mordais la lèvre inférieure assez fortement, pour ne pas me focaliser sur la douleur, la dague que j'avais en main devint rapidement mon sabre, je m'appuyais sur la jambe ou je n'avais pas mal avant de foncer en direction de l'autre qui se prépara à paraît mon coup, je fit une rotation sur le côté , baissant la lame de mon sabre au niveau du bassin, bien sur y se la pris sans problème. Je restais un moment sans bouger du temps de reprendre un peu moi souffle, ma respiration était légèrement couper à cause du coup dans le dos que j'avais reçus. Je remontais en horizontale la lame du sabre de manière à l'ouvrir vivant, il gueula sous le coup de douleur. Un cri assez aigu et strident. Mais j'avais fais la faute d'oublier le troisième gars qui ne s'était pas mannifester depuis le depuis d'ailleurs il était même plus là il avait... Pas l'temps de réfléchir que je me retrouvais plaquer contre le mur, invisibilité...putain... Il me relâcha rapidement, me laissant tomber assise au sol. Je crachais un nouveau filet de sang, essuyant le recoin de mes lèvres avec la manche de ma veste en regardant limite en rigolant le mec, pur arrogance, ouais tout ça avant qui m'plante un couteau dans la main afin de l'accrocher au mur*

Agg.... Co...connard...Va crever...

Je fermais les yeux sous la douleur mais s'bâtard en avait pas finit là, y marcha un grand coup sur la jambe au j'étais blessser, j'mempêcher de gueuler , sérieux, ça f'sait mal, y va le regretter... Je relâchais une grande décharge l'électrocutant bien pour le faire reculer une nouvelle fois...pis y pointa juste un flingue entre mes deux yeux... j'suis foutue … j'vais crevée. Daisuke j'suis désolée d'pas avoir suivis tes conseils, d'faire plus gaffe à moi...et Renji, j'sais pas quoi vraiment penser de toi. Je fermais les yeux, ne réalisant pas encore que j'allais vraiment crevée.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystique-pensionnat.forumgratuit.fr
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]   Mar 21 Aoû - 22:56

*Un bon vent frais soufflait sur cette terre abandonnée. Je me suis souvent demandé pour quoi les gens abandonnaient les immeubles comme ça, juste parce qu’ils sont salle on en mauvaise état. Pour tant, cela pouvais bien être utile pour les gens plus pauvres. Oui, l’hiver il fait froid mais pour un mec comme moi, aucun problème. Les gens devrais apprendre a réutilisée les objets abandonnée ou supposément inutile. C’est terrible. Je regardai du haut de l’immeuble ou j’étais postée la ville abandonnée, avent de mettre mon capuchon de ma veste sur ma tête et de mettre les mains dans les poches. Seul chose, dans un lieu pareil…Ne jamais restée sur place.

Je me retourne marchent sur le rebord de l’immeuble avent de me laisser tomber sur le prochain toit qui n’étais pas si bas que ça. J’atterris sur celui si avec agilité et je me redresse, marchent calmement jusqu'à une planche de bois relient le toit ou je marche présentement et un autre légèrement plus loin. Marchent sans faire aucune bruit, le vent frais qui soufflait camouflais tout mes bruit de pas. Une fois la planche de bois traversée je saute sur un autre toit en prenant un élan, atterris plus loin pour ensuite sautée sur un contenant a poubelle au couvercle fermer. Le bruit du conteneur vide raisonne un peu dans la petite ruelle ou je suis, puis je mets pied au sol sur l’asphalte mal entretenue et délabrée. Je traine les pieds comme a l’habitude retournant vers mon groupe qui se trouve à plusieurs kilomètres d’ici.

Je sais très bien qu’il ne faut jamais se promenez seul en plein après midi. Mais j’avais besoin de solitude pour essayez de réfléchir comme il faut et de mettre de l’ordre dans mes idée. Je dois absolument le retrouvée et lui mettre une bonne main sur la gueule, le faire souffrir pour qu’il le regrette amèrement son choix. Je replace mon collier argenté dans mon cou, même si j’ai peut-être fait le mauvais choix de m’intégrée dans un groupe. Ce n’est que pour un laps de temps. Afin que je trouve la puissance d’être en groupe et manipulée quelque personne pour mettre enfin mon plan. Un crie aigue me fait sortir de mes pensée. Je lève la tête vers le ciel écoutant la provenance du hurlement, je me suis ensuite mit d’une marche rapide pour aller voir d’ou il provenait. C’est un peu suicidaire de ma part, plus que je suis seul et surement que se hurlement est provoquée a cause d’un groupe qui en tabasse un autre. Qui sait.

Le hurlement n’étais pas si loin que ça d’où j’étais, je me suis mit rapidement a montée un des toits de maison a l’aide d’un poteau de corde a linge, m’aident à agripper le rebord du toit et m’y hissée. Seulement un peu d’agilité ainsi que de force, on peu arriver au bout de beaucoup de peine…Les bruits de lame de m’étale qui s’entre choc et des mouvements rapide que transportait le vent jusqu'à la fine ouïe que j’ai. Je pouvais en déduire très facilement que s’est un combat. Sautant pardessus une de petite ruelle atterrissant sur un autre toit et pour ensuite sauté dans une autre petit ruelle en prenant soin de m’appuyiez les pieds contre le mur pour pas me blesser vue la hauteur de cette bâtisse. Je me colle le dos contre cette paroi et approche du combat.

Deux mort, et du sang..Je voie une jeune adolescente qui se fait plaquer au mur, elle a les cheveux longs ainsi que les yeux bleus océan. Je replace légèrement mon capuchon, pour cacher mes yeux. Trois contre un, c’est totalement injuste…S’est le groupe des Heavens, un groupe que personnellement je n’apprécie pas. J’les apprécie tous pas. Sauf les Estates, ils sont plus tapette qu’autre chose..Bref. Voyant le mec des Heavens sortir un fusil et le pointée sur la jeune adolescente. Je trouvais ça totalement lâche. Pour quoi s’attaquer premièrement a une adolescente qui n’est pas dans un groupe. Et si j’essayais de la recrutée? Si je la sauve, elle me rendra la pareille alo’…J’arrête tout suite de réfléchir et passe a l’action. Je pars à courir vers le mec qui tien le fusil et prend ma dague donnant un coup sur le canon du fusil, le levant dans les airs. Par la surprise celui si tire dans les airs, ratent la jeune adolescente de peu. Je le désarme du même coup le pistolet tombe au sol et je ramène son bras derrière lui et accote la lame de ma dague contre sa gorge, une goutte de sang longue la lame pour tomber au sol. Par pur surprise le mec bouge point, me regardent de coté terrifier. Mes yeux étais cachez par mon capuchon, j’exprimais aucune émotion, le sol ou étais mon ombre est légèrement recouvert d’une couche de glace. Le mec chuchote entre ses dent ‘’L’ombre de glace’’.*


-Tu cour le plus loin possible, sinon, mon ombre te rattrape et t’égorge..

*S’étais dit tellement froidement que le poile sur les bras du mec se redressai. Il hoche légèrement la tête terrifié. Je décolle la lame de sa gorge, et il essais de me frapper tout suite, s’étais faut malgré qu’il était terrifier. S’étais un comportement simplement impulsif. Le pic de glace traversa son ventre il me regarde avec les yeux grand ouvert, il vomi par la suite du sang et je l’égorge avec ma lame de dague. La glace que j’avais formée pour le transpercer se disciple par la suite comme si elle fondait, revenant a mon ombre. En fait je l’ai simplement absorbée..Le corps sans vie tombe a mes pied, je regarde la jeune adolescente..Je m’approche d’elle et retire le couteau qu’elle avait dans la main pour la laisser bloquer contre le mur. Je le lance au loin en même temps de serrée ma dague. Mes yeux étaient toujours cachés par mon capuchon.*

-Vous étiez dans une salle position..

*Je ne la connais pas et elle non plus. Mais si je peu l’aidée et qu’elle me fait confiance par la suite..Je pourrais facilement la manipuler. Je regarde c’est yeux bleu océan..Elle était mal amochée pareille, même si elle avait éclaté la tête d’un des mecs au sol. Je lui tant la main, ma peau étais légèrement pâle et au contacte elle étais froide…
Revenir en haut Aller en bas
Saaya Aisaka

avatarMessages : 165
The dead's money : 11790
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 20
Localisation : † En Enfer †

Votre pensionnaire...
Groupe: Solitaire
Puissance:
80/100  (80/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]   Mer 22 Aoû - 0:44




Lorsqu'une personne t'évite la mort...
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




Bouger ne ferrais qu'aggraver le problème, moindre geste il appuira sur la détente, j'sentais son doigt la presser justement, le petit déclenchement montrant que c'était bientôt la fin. Bon ben je n'aurais vécue que seize ans, ces années toutes autant merdique que les autres et quelques jours après la mort de ma mère et de mon « père », c'est super....Y'eu ensuite des bruits de pas une personne qui courait et le coup de canon... j'suis morte ? Game over ? J'rouvre les yeux voyant un gars qui tenait l'autre lame sous la gorge, j'soupire légèrement de soulagement, je regarde un peu plus le mec qui est intervenu mais j'pouvais pas voir ses yeux dut au faite qu'il a sa capuche qui fait un effet d'ombre par contre le collier qui portait...c'était le même que Renji. Automatiquement y doivent se connaître vu que Ren' est le lieutenant du clan...Oui bah même si y fait partit de son clan c'est pas une raison pour lui faire confiance...

-Tu cour le plus loin possible, sinon, mon ombre te rattrape et t’égorge..

Je ne disais rien, sans bouger je faisais simplement que regarder la s cène, ouais va y égorge le et saigne le comme un lapin, c'est cool d'égorger les gens. Y peuvent plus crier , ni parler et agonise devant toi en tombant tout d'abord a genoux au sol. Hm fin bref, même si y me sauve la vie je vais quand même être méfiante, simplement car ''Ne fais jamais confiance au premier venu'' et la phrase là, t'inquiète Daisuke, je la retiens...J'écoutais pas grand chose m'enfin bon c'était pour ma survie et surtout pour ne pas me faire manipuler par la suite. Dés que le mec lâche le butor, oui j'vais lui filer le surnom là, y tente de lui porter un coup, bah putain vive les traites hein, ont lui laisse la vie et y cherche encore à attaquer nan mais... Mais en faite... j'me demande si les profs sont au courants de tout ce bordel. Le butor se fait ensuite empaler par un pique de glace, quand il crache du sang je sourie légèrement d'une manière sadique, va y souffre … Et pis bah finalement ce qui arriva, arriva, y s'fit égorger. S'bien fait pour sa gueule. Tout cas même si je dois pas faire confiance au mec qui maîtrise la glace... J'lui doit quand même le faite d'être en vie, donc je devrais lui rendre à un moment de manière à ne pas profiter...

Je regarde le mec qui s'approche de moi sans pour autant désactiver la flamme de Satan, nan c'est pas simple méfiance car j'ai pas non plus envie de me reprendre un coup dans le dos, c'est pas agréable, y me retire ensuite le couteau qui est planté dans ma main, aussitôt je la reprends vers moi en et la regarde, tss.. j'sers un peu la main pour essayer de la refermer, ouais j'pouvais pas trop c'était sur. Dés que je le vois ranger sa dague j'hésitais à désactiver mon pouvoir ou pas, en même temps après avoir faillis crever hein...Quoi que, si il avait l'attention de me buter aussi, il n'aurait certainement pas retirer le couteau de ma main.

-Vous étiez dans une salle position..

 « Hm ouais... »

Euh, j'ai pas halluciner là ? Y m'a vouvoyer, et ben c'est la première fois qu'on le fait. Ça me faisait drôle, genre toute ta vie on te tutoie et là c'est un inconnu qui le fait... Lorsqu'il me tend la main, pareil j'hésite a lui prendre ou non, hm au pire j'lélectrocute au moindre geste brusque. J'prends sa main, elle était froide comparé à la mienne, je me relève légèrement par la même occasion et lui lâche la main une fois que j'ai un bon appuie avec mon dos sur le mur pour me redresser complètement. La blessure que j'avais au niveau de l'omoplate continuer quand même a me faire souffrir, j'essuie de nouveau un filet de sang qui coule sur le recoin de mes lèvres avant de relever le regard.

 «  Et..hm , tu peux me tutoyer... »

Espèrons qui ne cherche pas à me recruter, ça ferra la cinquième fois aujourd'hui . En tout cas voir que j'étais solitaire c'était pas difficile vu que je n'avais aucun collier ou bracelet. Je prends un peu plus d'attention à l'observer, d'après les mèches de cheveux qui dépasser un peu de sa capuche il devait avoir les cheveux dans un ton grisé j'pense. J'me décolle du mur, pliant un peu ma jambe blesser sur le coup. Nickel pour rentrer à l'Internat, j'vais déjà pas passer inaperçus. J'sentais ma respiration qui ralentissais quand même, jusqu'à ce que je tousse un peu. Je regarde ensuite les cadavres au sol avant de reposer complètement mon attention sur le gars. P'têtre me présenter nan... ? Ouais, j'allais pour une fois me montrer sociale, c'était magnifique...

«  'Faite j'mappelle Saaya... Saaya Aisaka.... »

Je secoue légèrement la main pour enlever les goutellettes de sang qui y perle sur ma main. Dés mon arrive ici je me fais casser la gueule, c'est super hein ? Franchement j'ai pas de chance, je viens dans le but d'être tranquille résultat je me paume en suivant mon instinct à deux balles et j'me fais cassé la gueule car je refuse de rejoindre un clan. Nan mais ça d'vient n'importe quoi le monde. Hm laissait les corps comme ça , ça peux être causer des problèmes, sans compter que si mes empreintes viennent à être relever y voudront encore tous ma mort... Je soupire. Utiliser Ameterasu dans mon état ? C'est risquer mais moins que de mettre en jeu ma vie... J'réactive ma flamme de Satan et avance vers le gars, passant juste à côté de lui, nan j'compte pas lui faire de mal, y m'a sauvé la vie. La flamme de Satan s'agite un peu plus rapidement passant à une couleur noire encre, je tends le bras en direction des cadavres avant que des flammes noires apparaissent dessus commençant à les ronger. Je désactive directement mon pouvoir, pas envie de perdre contrôle et de tout bousiller.... Je me retourne de nouveau vers le mec.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystique-pensionnat.forumgratuit.fr
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]   Mer 22 Aoû - 1:53

*La jeune adolescente semblais un peu sur le choc, je dois l’avouer le dire les trois autres adolescents lui ont foutue un raclée. Je dis cela car sa première réponse a ma questions a été cours et semblais un peu indécis. Ok, oui j’aurais un peu la même réaction à voir un mec sortir de nulle part pour me sauvez mais bon, je me trouverais bien chanceux qu’un type vienne m’aidée hein. Je la regarde, elle ramène sa main vers elle, cela devais t’être douloureux bien évidemment. Elle ne pouvait surement pas la bougée vue que le couteau étais passée barre en barre de sa main, donc certain os étais surement brisée.

Elle prend donc ma main avec sa main non blesser, pour ensuite la lâcher et s’accotée contre le mur derrière elle. J’ignore quel pouvoir a-t-elle cette fille mais je pense que je devrais mieux la connaitre avent de la manipuler. Je devrais faire attention car ses pouvoir semble tout de même puissant même si elle n’a pas plus éviter le fait qu’elle a passée proche d’avoir une balle de fusil en plein dans la gueule. Elle semblait blesser aussi a la jambe, je recule de quelque pas regardent le cadavre a mes pied, hmm mes soulier blanc étais tâcher légèrement de sang ainsi que mon pantalon. Le malheur de tuer, sa tâche…Je regarde la jeune adolescente lorsqu’elle me demande de la tutoyez, en fait cela n’est qu’une simple habitude de vouvoyez.

J’hôche la tête pour lui faire comprendre que je la tutoierais a l’avenir. Elle venait d’essuyer un petit filet de sang qui coulait sur le rebord de ses lèvres. Elle tousse par la suite quelque fois..J’allais commencer a parlée pour me présenter mais elle fut plus rapide que moi, je mit la main gauche dans la poche de mon jeans..*


« 'Faite j'mappelle Saaya... Saaya Aisaka.... »

*Aisaka, mais se nom de famille me dit quelque chose. Renji, le chef du groupe ou je suis, en avait parle m’ensemble. Je ne me rappelle pas vraiment. Disons que j’étais plus dans mon coin entrains de réfléchir sur se que je pourrais faire pour nuire a Izak. Ce con qui a ruinée la majeure partie de mon enfance et de ma vie tout simplement. Il n’a pas juste ruiné ma vie mais surtout ceux de mes parent et de ma famille tout cours, ce mec n’est qu’un être manipulateur et menteur. Il fait qu’attirée le malheur sur ses pas et entraine tout le monde avec lui pour passée pour l’innocent. Un vrai monstre. Maintenant je devrais a mon tours me présentée, pour être plus polie et atteindre juste sa confiance plus rapidement en fait. Je rabaisse mon capuchon secouent légèrement la tête pour replacée mes cheveux grisâtre avec de léger reflet bleuté dedans. Mes yeux bleu sombre tombent légèrement sur le gris comme mes cheveux, malgré mon regard froid et sombre, ils étaient tout de même magnifiques. Mon médaillon brillais légèrement sous les derniers reflet du soleil, montrant bien de quel groupe je faisais partie Je la regarde un instant avent de prendre la parole, en gardent tout de même mon air neutre.*

-Ravie de te rencontrée Saaya, moi c’est Izayachi Tatachiku..Alias l’ombre de glace comme se type a murmurée…

*Je kick légèrement du même coup le cadavre du mec que j’ai transpercé et ensuite égorger…Puis je relève mon regard sur Saaya qui semblais se questionner, elle secoue la main pour retirer le sang qu’il y avait sur sa main qui étais transpercer par le couteau que j’ai retiré. Elle passe ensuite près de moi, et fait un truc que je n’avais encore jamais vu. Des flammes noires. Je me recule légèrement pour me tassée et lui laisser la place, je voie bien quelle est blesser a la jambe et au niveau des omoplates. Hmm, j’dois dire tout de même que cette fille est pas mal belle hein. Hmmmmmm, bref..Je regarde les flemmes décomposée les corps, je regarde les flammes, s’est vraiment étrange comme pouvoir, j’avais déjà entendu parlée des flammes noirs mais je ne l’es avais jamais vue.*

-Peut-être que je me trompe, mais…J’ai déjà entendu votre..Eh, ton nom de famille…Mon groupe avais déjà parlée d’un nom de famille Aisaka..

*Je mets les mains dans les poches, je passe ma main sur le collet de fourrure de mon capuchon avent de marcher un peu plus loin regardent autours, on ne devrait pas rester ici plus longtemps…Comme je dis, rester au même endroit plusieurs minute n’est pas la meilleurs idée lorsqu’on est seul. Ok, oui on n’est pas seul mais qu’est-ce qui me dit qu’elle voudra bien me défendre et m’aidée…De plus elle est blesser alors…Je me retourne pour regarder Saaya de nouveau, croisent son regard bleu océan..*
Revenir en haut Aller en bas
Saaya Aisaka

avatarMessages : 165
The dead's money : 11790
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 20
Localisation : † En Enfer †

Votre pensionnaire...
Groupe: Solitaire
Puissance:
80/100  (80/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]   Mer 22 Aoû - 3:12




Lorsqu'une personne t'évite la mort...
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




J'le regarde attentivement lorsqu'il baisse sa capuche, yeah j'avais raison il a les cheveux grisé voir argenté avec de petit reflet bleuté et ses yeux gris mais d'un ton plus foncé, j'aimais bien son regard froid et sombre à la fois, je regarde ensuite son médaillon et dire que si j'avais écouter Renji j'aurais le même autour du cou en ce même, fin bon. Je baisse ensuite le regard sur ma jambe, un jeans troué , un de plus, a ouais franchement pour mon arrivée ici on peux pas dire que j'suis pas gatée par les gens hein...

-Ravie de te rencontrée Saaya, moi c’est Izayachi Tatachiku..Alias l’ombre de glace comme se type a murmurée…

Hm ? Je regarde aussitôt, le mec. Izayachi ? Okay je tâcherais de retenir si j'ai pas trop de chose à retenir, genre jeu vidéos ou partitions de groupes de musiques et tout des trucs comme ça. D'ailleurs j'aime bien comme prénom c'est ouais, c'est quand même simple à retenir donc si j'y arriverais. Mais... l'ombre de glace ? Okay, glace car c'est son élement mais ombre... p'têtre car c'est un type froid. Je baisse un peu la tête pour regarder derrière moi les flammes d'Ameterasu, ouais j'ai pas envie de les toucher mais c'est plus de manière à voir ce qu'elles font, vu que ça ronge absolument tout j'ai pas vraiment envie que ça bouffe le quartier désafecté entier quoi, d'ailleurs la chaire des cadavres avait complètement était ronger, y ne rester plus que les os qui bientôt serait réduit en vulgaire tas de cendre pour disparaître totalement. Montrer mes pouvoirs à un inconnu comme ça c'était peux être risquer mais bon après je m'en fout il est seulement au courant de flamme noire vu que j'ai invoquer aucunes armes ni rien avec la flamme de Satan devant lui. Et il n'était pas non plus au courant de mes vecteurs donc tout aller bien. Ou presque si on compte les blessures que j'ai.

Ouais fin, j'ai pas a me plaindre, j'suis pas crevée comme je devrais l'être à cette heure ci. J'me demande ce que Ren' et Dai' aurait fait si y apprenaient qu'on m'avait buter l'un des premiers jours ou j'suis ici. J'pense que Dai' serait quand même plus toucher que Ren', j'sais pas j'le sens comme ça...c'est tout. Bref je retourne une nouvelle fois mon attention sur Izayachi.

-Peut-être que je me trompe, mais…J’ai déjà entendu votre..Eh, ton nom de famille…Mon groupe avais déjà parlée d’un nom de famille Aisaka..

Ah ?

Ma famille avait déjà une réputation ici ? Et ben ça avait était rapide. Mais si il en a déjà entendu parler dans son groupe.... mais j'avais sortis Renji mais..Attends Renji parlait de moi ? Putain y va neiger, parler d'une personne aux autres c'est pas du tout son style fin après je sais pas si il a parler en bien de moi ou pas mais bon. Donc oui Izayachi connaissait Ren', en même temps c'était très logique. Ou c'est peux être à ce qui remontre y'a quelques jours sous le faite que ma mère est morte et que j'ai buter mon père. D'ailleurs , je viens seulement d'y penser mais j'ai eu la putain de chance qu'on me touche pas à la cicatrice, elle est refermer et tout mais un truc trop brusque et j'suis foutue. J'passe ma main non blesser dessus, restant tout de même discrète pour ne pas montrer que c'est l'un de mes points faibles. Je finis par bailler et m'étirer tout en regardant Izayachi qui s'éloigne, une fois qui se retourne nos deux regards se croisent l'un dans l'autre, restant quelques minutes comme ça je sourie légèrement l'instant de cinq secondes, j'me rapproche de lui en faisant gaffe de ne moins m'appuyais sur ma jambe blessée que l'autre.

 « C'est étonnant de voir que Renji ai parler de ''notre'' famille. Et aussi... j'te remercie pour tout à l'heure, d'mavoir sauvée...»

Bah oui ne pas le remercier ça serait vache, surtout que sans son intervention c'était ma vie qui y passer...Après j'espère qu'il n'ai pas le genre de personne a manipuler les gens ça serait con, et la question de lui faire confiance maintenant, j'pense pas avoir une réponse affirmative après ce qui ce soit passer là, de plus je préfère mieux le connaître pour vraiment lui filer toute ma confiance. J'laisse un bras tendu derrière moi en me stoppant, en quelques secondes Ameterasu s'éteint ne laissant absolument aucune trace de meurtre derrière nous. De ma main non blesser je prends ma psp dans ma main, l'allume et regarde si elle n'est pas péter sous le coup que j'ai reçut lorsque je me suis fais plaquée au sol. Elle avait que dalle.

«  Et been nickel s'tu va bien alors j'vais nickel aussi....~ »

Et voilà, Saa' qui parle toute seule le retour. Ouais bah fallait s'y attendre un, sous un léger sourire je range ma psp et continue d'avancer regardant Izayachi sur le côté. Y devait p'têtre me prendre pour une folle fin bon, j'pense plus qui se pose des questions de comment je connais Renji à moins que...m'en fin c'est son clan donc voilà. Je me stop ensuite et sors mon cran d'arrêt, coupant un bout de mon tee shirt , sur le niveau du bas vers le côté de manière à ce que ma veste cache le bout manquant, bien sur du côté ou je n'ai pas ma cicatrice, j'suis pas suicidaire non plus à vouloir la dévoilé. Avec le bout de tissus arracher j'me fait un petit bandage autour de la main avant de ranger mon couteau. J'me mord un peu l'intérieure de la joue sous l'une des douleur que me file ma blessure au niveau des Omoplates.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystique-pensionnat.forumgratuit.fr
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]   Jeu 23 Aoû - 3:30

* Son regard bleu océan, s’étais la première fois que je voyais des yeux aussi beaux je dois dire. De plus j’aime bien le bleu, vue mon élément..Bref. Saaya étais blesser a la jambe vue son regard qui ses pausée la. De plus nous devrions partir car j’ai bien peur qu’un autre groupe arrive et qu’il ne soit pas nécessairement gentil…De plus si elle sais pas battre par des Heavens qui sont normalement pas très agressif, cela veut peut-être dire qu’elle n’a pas très bonne réputation ici..Ce qui est peut-être parfait pour mon plan…Elle reste surprise que sont nom de famille me dise quelque chose, raison de plus de la manipuler avec précaution, si les autres membres connaisse son nom de famille. Hmm..Je la regarde, elle passe sa main au niveau de son ventre près de sa hanche. Lorsque notre regard s’étais croisée je la voie sourire un instant et de me remercier du même*


« C'est étonnant de voir que Renji ai parler de ''notre'' famille. Et aussi... j'te remercie pour tout à l'heure, d'mavoir sauvée...»


* Oh, elle connaissait le nom du chef de groupe dans le quel que je fais partie, alors oui elle le connaissait surement. Hmm. Sa s’éclaire sur certaine chose, si si..Malheureusement, cela peut occasionner des mauvais point, bien sûr..Je devrais réfléchir sur cela longuement, pour l’instant le plus important s’est de la connaitre et de gagner sa totale confiance…Je suis mieux d’y allez a petit pas sans rien laisser paraitre..*

-Je voie que tu connais mon chef et puis de rien de t’avoir sauvée….Sauf, sans vouloir trop te pressée….Nous devrions bougée..

* Sa serais juste plus sûr pour nous deux…Je regarde les flammes noirs disparaitre a son simple mouvement de bras. Cela semble être assez puissant comme pouvoir, elle aurait du l’utiliser contre les trois mecs. Mais je dois avouez qu’elle avait tombé dans une salle position, cela dois prendre surement une bonne concentration et elle a donc pas eu le temps d’utilisée se pouvoir. Humm, je ne fais qu’une déduction. Elle sort sa psp pour ensuite lui parlée, ah bien s’alors…C’est la première fois que je voie une personne parlée a sa console de jeux vidéo hein, habituellement ses quand on est en maudit après le jeu car on a perdu qu’on envoie toute les insulte du monde…Je la regarde encore quelque instant. Je commence a marcher vers la sortie de se cul-de-sac, mais je m’arrête net en voyant que l’adolescente est entrains de couper son chandail pour se faire des bandages…Je reviens vers elle tranquillement après avoir jeté un coup d’œil a la ruelle sombre

Je m’approche doucement, ne montrant aucun signe d’agressivité. Je tends légèrement la main, la paume vers le ciel les doigts replié vers légèrement vers l’intérieur de ma main, en pointant sa main. Pas que je voulais la prendre, pas du tout. Je me concentre un peu et je gèle sa blessure. Pour arrêtée le saignement premièrement mais aussi cela lui empêcheras de bougée sa main donc d’ouvrir la plaie et de se blesser d’avantage les os de la main. *


-Désoler, mais je croie que le bandage ne ferais qu’arrêter le saignement, la glace garderas les os en place et stopperas le saignement….

* J’avais pas enfermer sa main dans un énorme bloc de glace, non non..Une simple glace empêchent tout mouvement de sa main, sauf si elle la brise avec ces flamme noir…Je croie que ses flamme brûle assez intensément pour la faire fondre facilement, sinon des vraies flammes pourrais rien contre ma glace trop solide…Je sourie légèrement de manière rassurent lui montrant que je ne lui veux aucun mal. Je reste attentif au fait qu’il pourrait y avoir d’autre gens qui pourraient arriver. Je tourne la tête vers la petite ruelle…Pour ensuite regarder Saaya.*

- Aviez-vous d’autre blessure importante? Vous vous occuperiez de cela en lieux sûr, si vous voulez je peu vous menez aux lieux ou vous voulez. Dans votre état vous ne pourriez pas vous défendre facilement.

* Aient complètement oublié qu’elle veut que je la tutoie. Tout en m’approchent légèrement d’elle, je lui pause une certaine questions..J’espère juste qu’elle va me répondre avec franchise..*

- D’après se que je voie..Les Heavens vous en voulais, avez-vous d’autre groupe qui sont sur votre dos?

* Si elle connaissait Renji, elle étais au courant des groupes, sur ça il n’y a aucun doute…Je tâcherais tout de même d’en savoir plus..Peut-être qu'elle et Renji son ennemis, qui sait*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]   Ven 24 Aoû - 6:48

*Renji…Lieutenant..Bref, parfois on dirait que ses lui le leadeur…J’aimerais bien avoir ça place et tuer le chef rapidos presto en toute tranquillité sans que personne ne se doute de rien. Ainsi je serais chef et je pourrais facilement ordonnée a tout le monde d’aller butter les Naughts…Dans le quel qu’Izak fait partie. Il ma donner temps de file a retorde, a démêler et a retorde…Il mérite bien que je lui fasse la même chose. On a un but en commun et le même rêve…D’après se que j’ai plus comprendre, le malheur d’être jumeau.
Lorsque je lui mets une légère couche de glace sur sa main pour arrêter le saignement et lui empêcher de bouger trop la main, elle semble hésitante. Un peu normale aussi, je ferais pareille. C’est pour cela que je dois la mettre la plus alaise sans être trop louche non plus, sinon elle découvrira mon jeux trop facilement. C’est un petit jeu très dangereux par exemple, je dois faire attention…Mais si elle connait Renji ses déjà un bonne partie. Je dois juste savoir quelque truc du genre la relation qu’elle a avec lui, du moins j’espère que se n’est pas qu’une connaissance sinon j’devrais aller un peu plus loin, pour ensuite essayez de prendre sa place lieutenant, voir même la place du chef…Uurrf..Bref..Mes pensées sont toujours légèrement vagues, je sais ne pas y aller en profondeur. J’pense qu’a mon plan en gros, pas a se qui pourrais ou arriverais dans tel ou tel cas..ppfff*

« Hm, tu peux m'tutoyer j'tai dis et... Perso j'compte aller à l'internat. Et t'sais pour la défense s'que j'ai là c'est rien... Donc si j'y arriverais d'une manière.»

*Oh, oui le putains de tutoiement..J’l’oublie souvent en cours de route, vieille habitude qui remonte à bien longtemps…Ce qu’elle a comme blessure s’est rien? Ah, bien si elle le dit…Tout cas juste à première vue je sais très bien que se n’est pas la fillette qui cours ici et la pour acheter des trucs de monde hein. Alors, j’vais la laisser faire en hochent que la tête lui montrant que j’ai capté le message quelle voulais passée. Après que je lui aille demander si elle avait d’autre groupe sur son dos, par simple curiosité premièrement, mais aussi parce que je dois en savoir un peu plus pour s’que j’ai en tête…Hmm..Sa me préoccupe trop ses temps si je devrais relaxer un peu…Je commence à la suivre lorsqu’elle commence à marcher, m’arrêtant lorsqu’elle s’approche d’un poteau électrique, mais qu’est-ce qu’elle fout? Je l’écoute parlée tout en regardent se quelle fait..*

« J'sais pas. Je représente l'une des principales ennemies vu que je reste neutre à tout les clans et que je pourrais connaître certaine info donc surement. Et d'plus y pourraient en profiter pour toucher mes proches.»

* Eh, bien intéressants de savoir qu’on s’fait attaquer toute barre tout coté quand qu’on est mieux dans aucun groupe. Même si d’un coté j’aimerais mieux être à Tokyo qu’ici, la ville où je suis née en fait. Je regarde se qu’elle fait, elle possède l’électricité, sa se voie. Génial se pouvoir, mais sa fait pas bon ménage avec l’eau…Je la regarde faire restant assez loin par simple précaution.*

-Je voie, génial ton pouvoir…

*Re tutoiement, surement pour tout le temps la..Lorsque j’allais partir vers l’internat, Saaya se retourne pour me faire face me demandant quel grade j’avais dans le groupe, je m’arrête dans ma marche, mettant les mains dans les poches regardent ailleurs avent de la regarder et de lui répondre, légèrement froidement..Mais se n’étais aucunement méchant*

-Assaillent, en fait un peu le même principe que l’casse d’gueule d’la gang….

*Je regarde se qu’elle fait avec l’électricité, les crépitements et le courant qui passe entre ses doigt. Je n’ai pas le gout d’avoir une gifle avec une décharge électrique hein, sa pas l’air très agréable. Elle sourie et s’accote contre le poteau électrique, elle fini par bailler et passer sa main dans ses cheveux, elle est tout de même étrange cette fille. Je commence à marcher pour sortir de la ruelle, voulant pas rester sur place. De plus Saaya a dit que les blessures qu’elle n’avait ne la gênaient pas alors, je pense qu’elle peut se débrouiller…Du moins de se que j’avais capté de son message

Une fois légèrement plus loin de ou elle est je m’arrête mettant ma capuche sur ma tête pour dire un peu plus fort pour qu’elle m’entende*


-Alors, j’vais continuer mon chemin vers l’internat, sinon…..Je croie bien que nos route se recroiserons un jour…

*Un jour, ouais..Si elle connaissais Renji..Si bien sûr ils sont ami…Ah et pour quoi pas le lui pausée tout suite. Ainsi cela seras fait.*

-Oh, et juste comme ça, Renji, est-il une bonne connaissance pour toi ou ses plutôt négatif?

*Me retournant complètement pour lui faire face, la regardent malgré que ma capuche cache totalement mes yeux a cause du collet de fourrure blanche. Aient toujours les mains dans les poches, me donnant un air légèrement mystérieux..*
Revenir en haut Aller en bas
Saaya Aisaka

avatarMessages : 165
The dead's money : 11790
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 20
Localisation : † En Enfer †

Votre pensionnaire...
Groupe: Solitaire
Puissance:
80/100  (80/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]   Ven 31 Aoû - 14:47

-Je voie, génial ton pouvoir…

Hm ? Géniale ? Ouais et nan …. Fin si kiffant surtout pour les jeux vidéos et mon phone. Pas b'soin de chargeur comme ça.

Ouais après je m'en foutais quasiment d'avoir l'élément là pour les combats, malgré qui reste super utile et que je l'aime bien. A vrai dire mon comportement ne le reflète pas mise à part pour les consoles c'est tout, après question être énergique, nan du tout, je suis une glandeuse professionnel en faite. J'accélère un peu le moyen de recharger mon énergie, d'ailleurs tout autour du poteau électrique on pouvait voir les quelques court circuit simplement car je poussais à bout l'énergie qu'il dégageait, au dessus de ces capacités quoi mais j'avais pas l'choix et de toute manière personne n'en à besoin alors. Izaya' répondit ensuite à ma question, sur un ton froid mais je n'y prêtais pas attention, c'était un mec froid voilà comment le décrire mais bon vus que je connais un minimum de chose sur lui après rajouter des détails c'est impossible, à moins de juger sur les apparences directement au moindre geste.

Assaillent, en fait un peu le même principe que l’casse d’gueule d’la gang….

Hm ouais j'sais ce que c'est. Fin bon t'a pas à t'plaindre de ton rang... Perso j'trouve que c'est le mieux.

Ouais bon après entendre une fille dire ça , ça peux être assez surprenant car la plupart craignent de se blesser ou même bousillé leur fringue. Des tapettes quoi. Moi de flingué mes fringues j'en ai rien à foutre, sauf mes t-shirt A7x car celui qui ose y toucher et me le bousiller en principe crève et pas sous un coup directe mais sous une atroce souffrance. Je me décolle ensuite du poteau électrique, ressortant mon cran d'arrêt et de m'abaissait un peu, je coupe sèchement un bout de mon jeans pour me faire un bandage à la jambe, là où je m'étais pris le coup de couteau. Je tiens le manche de mon cran d'arrêt entre mes dents du temps de serrer le bout de tissus, bah ouais fallait que je stop un maximum la perte de sang si je ne voulais pas crever. Je finis par me redresser et regardais Izayachi qui s'éloigne, faudrait peux être que je le connaisse un peu plus lui nan ? J'suis sûre qu'il est sympa mais vu tout les connards et connasses du pensionnat balancer un truc comme ça c'est courir au suicide quoi. Et surtout qu'en ce moment je dois éviter les bastons uniquement pour laisser ma cicatrice cicatrisait comme il faut, tss...J'ai déjà faillis crever à cause d'elle. Je soupire légèrement.

-Alors, j’vais continuer mon chemin vers l’internat, sinon…..Je croie bien que nos route se recroiserons un jour…

Ouep j'crois aussi...s'même certainement sure.

Bah oui vu qu'il était du même clan que Ren', croisait Izayachi là haut ça ne serait pas du tout étonnant. Car même si je suis solitaire, c'est pas la raison qui m'empêche d'aller skouater dans leur clan pour voir Renji. Ce qui est normale vu que c'est mon ''frère''. C'est comme avec Daisuke, je vais souvent le voir et j'emmerde ceux qui sont pas contente, après tout c'est l'une des personnes à qui je tiens pis c'est grâce à lui que je suis au courant de ce qui se passe ici, un frère géniale s'mec. Je reporte mon attention sur le poteau électrique, faut que j'arrive à utiliser mes vecteurs car avec l'électricité j'vais être bien si on me rattaque. Bon comment faire ? La douleur au niveau de l'omoplate me fait plus que chier déjà et ben rien à foutre, j'vais souffrir une fois de plus qu'est ce que j'en ai à branler sérieusement ? Ouais j'dois avoir un très léger côté de Maso' d'un côté hein. Je me concentre en fixant le poteau, putain ça me faisait mal.... Aller connard ! En quelques secondes bah le poteau il est destroy sous un bruit pas possible, je recule rapidement pour pas m'en prendre un bout sur la gueule regardant comme une conne ce que je venais de faire. Et au même moment Izayachi m'adressa la parole, ooh merde...Je vais faire l'innocente même si ça ne le fait pas du tout et que j'ai envie d'éclater de rire.

-Oh, et juste comme ça, Renji, est-il une bonne connaissance pour toi ou ses plutôt négatif?

Hein ? Euh Ren' ? Bah qu'est ce que t'en f'ra de l'info là ? Fin bon s'tu veux tend le savoir c'est mon ''frère''. Et j'buterais n'importe qui et n'importe comment la personne qui osera lever la main sur lui...

Phrase à double sens pour ceux qui n'aurait pas compris, pour le prévenir de ce qui lui arriverais si y compter faire quelque chose à Renji suite à ce que je venais de lui révéler, pas très sympathique ok, mais je tiens seulement à protéger les seuls proche qui me reste, ce qui est normale. Je mets ensuite mes mains dans les poches commençant à marcher en direction d'Izayachi, mais non pas pour aller le voir seulement pour sortir de la ruelle. Regardant sur le côté le poteau que je venais de faire effondrer quelques minutes avant grâce à mes vecteurs. Pour la douleur était un peu plus intense au niveau de la plaie aux omoplates mais j'avais pas tellement le choix. Je m'arrête une fois que je passe à côté d'Izayachi.

T'sais, j'vais sûrement aller voir Ren' en rentrant, et s'tu veux j'pourrais lui parler légèrement de toi. P'têtre que tu sera mieux vu après j'sais pas.

Je sourie un peu avant de continuer de marcher comme si de rien n'étais pour ce qu'il y avait eu avant. Tout est normale, je suis innocente, je n'ai rien fais. Ou presque. Sinon ouais Renji c'était le mec qui s'en tapper des gens, des soumis un peu près d'après ce que Dai' m'avait déjà dis des fois, donc ça serait pas mal déjà pour remercier Izayachi qui m'a sauvée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystique-pensionnat.forumgratuit.fr
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorsqu'une personne t'évite la mort... [Pv : Izayachi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Comment haïr une personne, en trois leçons [Mahaut Vs Anna]
» ♕ LA MORT DES PERSONNAGES HISTORIQUES.
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
School of the Clans : Densetsu-Tekina Senso :: La partie RPG :: La ville :: Quartiers désafectés-